Mini-revues : Don’t Breathe, Blair Witch et Train to Busan

minirevues

Comme je manque de temps en ce moment mais que j’ai quand même envie de vous donner mon avis sur les plus grosses sorties de 2016 en matière d’horreur, voici trois mini-revues des films Don’t Breathe, Blair Witch et Train to Busan, que j’ai mis beaucoup trop de temps à voir mais qui m’ont tous les trois pas mal plu, pour des raisons différentes.

Lire la suite

Publicités

iZombie, la série qui rafraîchit les morts-vivants

Vous pensiez tout connaître des zombies et de leur fonctionnement ? La série iZombie vient mettre un petit coup de peinture fraîche sur le mythe des morts-vivants, et c’est pas désagréable.

izombieban

Je ne vous ai parlé d’iZombie que pour vous informer de la sortie du trailer de la série, mais finalement, je me dis qu’il vaudrait peut-être mieux que j’insiste un petit peu. Et ça tombe bien, comme elle vient d’être renouvelée pour une deuxième saison, c’est l’occasion ou jamais de l’ouvrir.

Lire la suite

Life After Beth (2014) : Morsures de serpent et smooth jazz

Life After Beth, de Jeff Baena, est une comédie horrifique qui réinterprète le mythe des zombies à sa sauce pour nous offrir un merveilleux moment de rire et de charogne.

lifeafterbeth

C’est pas la première fois que je vous le dis, mais tant pis : je commence à en avoir un peu ma claque des films de zombies. Alors maintenant, il faut un petit truc en plus, une petite touche d’originalité pour que je daigne m’intéresser à un zombie flick – comme avec Cockneys vs Zombies par exemple, qui reste très basique dans les faits mais qui possède ce petit élément bonus dont j’ai besoin pour apprécier le délire. Comme Goal of the Dead, aussi. Et parmi les films sortis cette année, il paraît que The Battery est super bon aussi, mais comme je l’ai pas encore vu je peux pas trop me prononcer. Bref, heureusement qu’il y a encore des gens pour innover et tenter de redorer un peu le blason de ce sous-genre dont on a largement abusé ces dernières années.

Jeff Baena, réalisateur et scénariste de Life After Beth, fait également partie de ces gens là. C’est d’abord le casting qui m’a convaincue de donner une chance au film, puisqu’on y retrouve Aubrey Plaza, Dane Dehaan, John C. Reilly, Cheryl Hines, Molly Shannon, Anna Kendrick et Matthew Gray Gubler – autant vous dire que ça a de la gueule.

Lire la suite

Goal of the Dead (2014) – Du foot, oui, mais avec des zombies.

Goal of the Dead est un film français qui mélange football et zombies (ou plutôt infectés, en réalité) dans le fin fond du nord de la France. Et devinez quoi ? C’est vachement chouette.

goalofthedead

Si je vous dis « Zombies » et « France », normalement vous pensez « La Horde« . Et vous pleurez un peu. Parce que c’était pas très très bien. Ça partait d’une bonne intention, mais c’était paaaaas très très bien. Mais bon, c’est toujours bien d’essayer. On voit si peu de films de genre français qu’il serait assez malvenu de notre part de nous plaindre et de nous retenir d’encourager ceux qui font de leur mieux pour représenter l’horreur dans notre beau pays.

N’empêche que c’était vraiment pas très très bien.

Mais c’est pas grave ! Parce que le réalisateur de La Horde, Benjamin Rocher, a décidé de ne pas rester sur un échec en retentant sa chance avec Goal of the Dead, en compagnie de Thierry Poiraud (Atomik Circus). Et c’était pas une mauvaise idée, parce que Goal of the Dead, sans être dégoulinant de perfection, est un film qui tient relativement bien sa promesse, qui offre plein de belles choses, et dont les bonnes intentions réchauffent instantanément nos petits coeurs glacés de snobinards.

Lire la suite

Adopte un Zombie – Les Chroniques de l’Horreur

Les zombies sont à l’honneur dans ce nouvel épisode des Chroniques de l’Horreur !  (du coup je fais des rimes)

1

Parce que je suis le genre de femme qui rit à la face du danger (avant de filer se planquer en attendant que ça passe) (qui a capté la référence que je l’embrasse ?), j’ai décidé d’adopter un zombie. Pour savoir ce que cette très bonne idée a bien pu donner comme résultat, je vous invite à regarder ce nouvel épisode des Chroniques de l’Horreur.

Lire la suite

Cockneys vs Zombies : c’est comme du Guy Ritchie mais en plus putride

Cockneys vs Zombies est un film de Matthias Hoene que si vous l’avez pas encore vu ben vous puez du bec alors rattrapez-moi ça illico merci bisous.

Y a des jours où j’aimerais me contenter d’une phrase pour résumer un film. Dans le cas de Cockneys vs Zombies, si je m’écoutais, ma revue ressemblerait à : « OHLALA MAIS C’EST TROP BIEN REGARDEZ LE TOUT DE SUITE MAMAN J’EN PLEURE TELLEMENT C’EST COOL JE VEUX ME MARIER AVEC CE FILM ALLEZ SALUT ». Mais à ce moment là j’ai plus qu’à ouvrir un compte Twitter spécial « revues de de films en 140 caractères » et fermer le blog. Donc je vais faire un effort pour vous expliquer pourquoi il faut absolument voir Cockneys vs Zombies et pourquoi il est si cool.

Lire la suite

Le Retour des Morts Vivants II (1988)

Le Retour des Morts Vivants II, réalisé par Ken Wiederhorn et suite du cultissime Retour des Morts Vivants de 1985, reprend exactement le même scénario que son aîné… avec un résultat un peu moins satisfaisant.

Rappel important : Le Retour des Morts Vivants est un putain de chef-d’oeuvre. Si vous êtes pas d’accord, c’est que vous voulez la bagarre. En ce qui concerne Le Retour des Morts Vivants II, là, ça peut s’discuter. Le film de Ken Wiederhorn est très, très loin d’atteindre le niveau du premier volet – mais il a su en garder un peu l’esprit, ce qui le rend totalement appréciable.

Lire la suite

REC 3 Génesis – La revue

[REC] 3 Génesis est le troisième volet de la saga réalisée par Paco Plaza dans lequel un mariage part en sucette suite à la présence d’un invité infecté.

[REC] 3 Génesis, autant vous le dire tout de suite, s’éloigne pas mal des deux premiers volets de la saga. D’abord parce que le cadre change du tout au tout – d’un immeuble en quarantaine, on passe au mariage de Clara (Leticia Dolera) et Koldo (Diego Martín) dans un cadre donc beaucoup plus vaste et moins étouffant – mais ça ne veut pas dire qu’il est foncièrement mauvais. Si l’ambiance crado-claustro des deux premiers volets est ce qui vous a conquis, vous risquez d’être un tantinet déstabilisés par [REC] 3 Génésis qui s’éloigne assez violemment des ses deux ainés. Mais ne laissez pas ce petit détail vous dégouter complètement, tout n’est pas à jeter dans [REC] 3, loin de là.

Lire la suite

Valentine’s Day of the Dead – 8 Films pour la Saint-Valentin

En cette belle période de Saint-Valentin, Ross Stewart vous offre une sélection pas comme les autres. De quoi découvrir quelques bijoux du cinéma d’horreur, en amoureux ou avec son ours en peluche.

Jour sacré pour les amoureux et les fleuristes, la Saint-Valentin nous offre aussi une bonne occasion de parler d’amour entre morts et vivants !

1. DeadHeads – réalisé par Brett Pierce et Drew T. Pierce

Petite comédie bien sympatoche, DeadHeads c’est un peu le film de zombie à l’envers. Ici les héros sont deux morts-vivants qui ont gardé leur conscience, et ne sautent pas sur tout ce qui bouge pour le becter. Le scénario tient sur un post-it (l’un des deux zombies veut retrouver sa petite amie et l’autre lui vient en aide) et sert surtout de prétexte pour réunir un duo que tout oppose. Pas de surprise à ce niveau, celui qui cherche sa copine tient le rôle du boy scout, tandis que l’autre incarne le glandeur de service.

Même si on peut lui reprocher son manque d’audace et son côté gnangnan, ce road trip nous livre tout de même quelques scènes désopilantes, un paquet de bons sentiments, mais peu de gore. En clair, c’est pas au niveau de Shaun of the Dead mais ça mérite l’attention des zombophiles.

Lire la suite

REC 3 Genesis : Une nouvelle bande-annonce !

REC 3 Genesis se paye une troisième bande-annonce bien montée (hohoho) et sous-titrée en anglais pour nous rappeler que la sortie est pour bientôt (bon ok, le 4 avril ça fait encore un poil longuet).

Han ouéééé, han ouééééé, han ouééééééé ! Une nouvelle bande-annonce pour REC 3 Genesis ouééééé ! Après un teaser et un premier trailer, en voici encore un peu plus.

Alors ce que je trouve personnellement très beaucoup rigolo dans cette bande-annonce, c’est qu’ils anticipent DÉJÀ le côté « euh oué non mais euh désolée mais franchement utiliser la technique de found footage euh j’vois pas trop l’rapport quoi sorry mais voilà« . Du coup, un des personnages nous claque direct le beignet avec un « JE FILME PARCE QUE C’EST ULTRA IMPORTANT, LES GENS DOIVENT TROP SAVOIR QUOI ! » et après un des mecs lui dit « J’VAIS T’TATANER LA GUEULE GRAVE AVEC TA CAMÉRA POURRIE, CON VA ! ».

Comme ça on a direct le délire pro-caméra/anti-caméra qui s’installe dès la bande-annonce, c’est réglé, on peut passer à autre chose. Beaucoup de films utilisant la technique de caméra à l’épaule s’arrangent pour placer ça quand les choses tournent au vinaigre dans le film, pour qu’on fasse pas les bâtards (qui n’est jamais ressorti d’un Blair Witch ou d’un Cloverfield en disant « non mais, pfff, genre si j’suis sur le point d’crever j’vais penser à filmer l’paysage quoi, allo » ?). Même si, heureusement, plusieurs films trouvent des petites astuces pour justifier la technique utilisée (une équipe de chasseurs de fantômes qui filment une émission, ou le côté pratique du mode infrarouge pour y voir plus clair et éviter de mourir…). Mais pas REC 3 Genesis, visiblement.

Bref j’vous laisse regarder la bande-annonce et j’ferme ma bouche?

Voilà, ça sortira donc le 4 avril en France et j’ai un peu hâte même si j’ai un peu peur que ce soit pas très bien mais surtout j’ai hâte alors voilà.  Paco Plaza, I BELIEVE IN YOU. Et vous ?