Goal of the Dead (2014) – Du foot, oui, mais avec des zombies.

Goal of the Dead est un film français qui mélange football et zombies (ou plutôt infectés, en réalité) dans le fin fond du nord de la France. Et devinez quoi ? C’est vachement chouette.

goalofthedead

Si je vous dis « Zombies » et « France », normalement vous pensez « La Horde« . Et vous pleurez un peu. Parce que c’était pas très très bien. Ça partait d’une bonne intention, mais c’était paaaaas très très bien. Mais bon, c’est toujours bien d’essayer. On voit si peu de films de genre français qu’il serait assez malvenu de notre part de nous plaindre et de nous retenir d’encourager ceux qui font de leur mieux pour représenter l’horreur dans notre beau pays.

N’empêche que c’était vraiment pas très très bien.

Mais c’est pas grave ! Parce que le réalisateur de La Horde, Benjamin Rocher, a décidé de ne pas rester sur un échec en retentant sa chance avec Goal of the Dead, en compagnie de Thierry Poiraud (Atomik Circus). Et c’était pas une mauvaise idée, parce que Goal of the Dead, sans être dégoulinant de perfection, est un film qui tient relativement bien sa promesse, qui offre plein de belles choses, et dont les bonnes intentions réchauffent instantanément nos petits coeurs glacés de snobinards.

Lire la suite

Eskay 2 : un film français qui a besoin de vous

Eskay 2 est un film de genreS français qui n’a pas encore été réalisé mais qui pourrait bientôt arriver vers chez vous, si vous acceptez d’aider l’équipe en lâchant quelques écus.

BONJOUR LES ENFANTS !

Vous ne savez pas quoi faire avec votre argent de poche ? Et si, au lieu d’acheter le Journal de Mickey et des bonbons, vous gardiez un peu de piécettes pour venir en aide au cinéma de genre français, hm ? Déjà parce que le Journal de Mickey c’est nul, tant qu’à faire, prenez Picsou Mag, et qu’en plus les bonbons ça va vous paralyser le bide parce qu’on est tous devenus trop vieux pour les digérer facilement. Triste réalité.

MAIS C’EST PAS GRAVE.

Robin Dupont, en plus d’avoir un nom pas commun du tout (HARHARHAR ON RIGOLE BIEN ICI HEIN, BRAVO, BELLE MENTALITÉ), va réaliser un film. Ce film s’intitule Eskay 2. De quoi ça raconte ? Oh, c’est assez simple :

« Eskay, un marginal écologiste masqué atteint du syndrôme de Tourette et vivant dans la fôret, est mort. Après avoir traqué sans relâche Matthew Fulci – l’infâme pollueur qui avait jeté un emballage par terre – il s’est livré à son dernier combat pour la sauvegarde de notre écosystème. »

Hmhm. (en vrai, y a plus de détails vers là)

J’resterais bien avec vous pour discuter 5 minutes de la santé mentale de Robin Dupont mais j’ai un Kinder Bueno en cours de fondaison qui menace de tapisser mon bureau, et non mon estomac, je dois remédier à la situation.

Histoire de pas vous laisser comme des chiens non plus parce que c’est vraiment pas mon genre, laissez-moi vous expliquer la situation. Robin Desbois Dupont a besoin de thunes. Réaliser un film, ça coûte de l’argent, encore plus quand on est un petit réalisateur et qu’on se lance dans un projet au potentiel aussi WTF qu’Eskay 2. Du coup, il profite du fait qu’on vive au 21ème siècle, et vous propose, via la plateforme de crowdfuning Ulule, de participer à cette belle aventure.

Évidement, plus vous lâchez de la thune, plus vous aurez d’avantages, mais eh, on est pas tous des mécènes qui s’ennuient, alors 5€ suffisent (si on est pleeiiin, et qu’on se donne tous la maiiin, nous pourrons conquérir le mooonnnnde) (non, c’est faux) (mais au moins vous aurez aidé quelqu’un, au lieu de vous gratter les olives devant votre ordi).

Si vous voulez tout savoir sur ce projet et, éventuellement, y participer, c’est par là. Sachant qu’ils ont besoin d’attendre la modique somme de 8000€ avant le 1er avril 2012, on peut dire que ça pressouille un peu. Ça pourrait être un super prétexte pour entamer une carrière de super-héros sauveur de vies de jeunes talents hein, allez savoir, ça s’tente.

Quant à moi, je m’éclipse, je vais aller rouler des pelles à mon Kinder Bueno, et je vous dis à très bientôt.