Mini-revues : Don’t Breathe, Blair Witch et Train to Busan

minirevues

Comme je manque de temps en ce moment mais que j’ai quand même envie de vous donner mon avis sur les plus grosses sorties de 2016 en matière d’horreur, voici trois mini-revues des films Don’t Breathe, Blair Witch et Train to Busan, que j’ai mis beaucoup trop de temps à voir mais qui m’ont tous les trois pas mal plu, pour des raisons différentes.

Lire la suite

Publicités

Bande-annonce : The Woods change de titre et devient Blair Witch !

the-woods-image-5-600x296

Le 23 juillet 2016 : Comme quoi, on avait raison d’évoquer Le Projet Blair Witch à la sortie du trailer de The Woods, puisque ça y est, c’est officiel : le film s’intitule désormais Blair Witch et constitue donc une suite officielle au classique du found footage sorti en 1999.

Lire la suite

The Guest : le trailer (+ des extraits)

Découvrez le trailer de The Guest, le prochain film d’Adam Wingard, qui promet de vous mettre une bien jolie pression dans la gueule.

theguest

Vous savez de quoi j’ai oublié de vous parler ? De The Guest, le prochain film d’Adam Wingard, avec Simon Barrett au scénar – soit le duo qui nous a offert le merveilleux You’re Next. C’est honteux, et je mérite une petite série de claques humiliantes mais hey, je suis derrière un ordinateur, bien à l’abri dans ma chambre obscure qui pue le renfermé, vous pouvez pas m’atteindre. C’est con.

Lire la suite

V/H/S/2 : le trailer !

Le trailer de V/H/S/2 est sorti et tout le monde est super excité et enthousiaste et youpi mais ne nous emballons pas trop vite.

vh2

Bon.

Bon bon bon. Le trailer de V/H/S/2 est arrivé et normalement je devrais être en train de crier des AAAAAH et des OUUUUUH et des OUIIIIIIII, mais cette fois je passe mon tour.

Lors de la promo de V/H/S, tout le monde nous a survendu le film comme si c’était la révolution du siècle, le truc le plus flippant et tordu de l’histoire du cinéma, que même on s’en remettrait jamais, ouuuuuuuh. Et en réalité, le film s’est avéré être un gros, gros, GROS raté. À part un segment intéressant visuellement, le reste était fade, mal écrit, mal tourné, tous les twists se ressemblaient, tout semblait bâclé et téléphoné – bref, la grosse plantade. (si vous avez aimé V/H/S malgré tout, sachez que je vous envie parce que j’avais vraiment, vraiment envie de l’aimer aussi). J’ai essayé d’écrire une critique du film mais tout ce que j’ai réussi à sortir, c’était ça.

Les premières critiques semblent cependant annoncer un film supérieur à V/H/S, ce qui me rendrait heureuse si je n’étais pas devenue aussi méfiante et blasée au fil des années. Certains réalisateurs ayant officié dans le premier volet reviennent dans cette suite, comme Adam Wingard (A Horrible Way To Die, You’re Next) et Simon Barrett (scénariste de You’re Next), et ils sont rejoints par Eduardo Sánchez (Le Projet Blair Witch), Gareth Evans (The Raid), Gregg Hale (Producteur du Projet Blair Witch), Timo Tjahjanto (Macabre), et Jason Eisener (Hobo With A Shotgun). Il paraît que le segment de Timo Tjahjanto et Gareth Evans est l’un des trucs les plus flippants/perturbants jamais vus au monde, mais eh, on nous l’a déjà faite aussi celle-là.

Voici donc la bande-annonce, à vous de vous faire votre propre petite idée du bordel qui nous attend.

Lire la suite

You’re Next : le trailer qui tabasse

You’re Next est un slasher réalisé par Adam Wingard qui sortira le 23 août 2013 aux États-Unis et dont voici la bande-annonce.

Bon. Certes, You’re Next est passé par le circuit des festivals en se faisant notamment encenser à Gerardmer cette année – mais c’est pas pour autant qu’on aura droit à une sortie en salles. Enfin bon, vous commencez à connaître le refrain – mais c’est pas grave, ça sortira peut-être en DVD.

You’re Next est donc le dernier film d’Adam Wingard (A Horrible Way To Die), dans lequel un petit week-end en famille tourne au cauchemar lorsqu’une bande de psychopathes masqués s’en prennent aux vacanciers – mais l’une des victimes pourrait s’avérer plus difficile à abattre que prévu.

Un trailer qui fait bien monter la pression pour un film qui pourrait s’avérer plutôt très cool (du moins d’après les premières critiques, US comme FR). Croisons les doigts et prions ensemble pour qu’on puisse éventuellement le voir un jour si les dieux sont cléments.

V/H/S : la bande-annonce

Découvrez la bande-annonce de V/H/S, une anthologie de found footage rassemblant cinq histoires toutes plus glauques les unes que les autres, réalisées par les nouveaux espoirs du genre.

Attendez une minute, je fais la danse du chiot excité et je reviens.

Avant toute chose, sachez que l’intérêt que la plupart de la communauté porte au film V/H/S tient en deux points :

  1. Il a été produit, entre autres, par Brad Miska, grand gourou de Bloody Disgusting, l’une des plus grosses machines américaines de la presse spécialisée en ligne – en gros, c’est comme si on te disait que c’était produit par ton cousin, à ce stade. (dans le sens où « nous sommes une grande et belle famiiiille, weeeee ! »… ok c’est p’tet juste moi). Pour plus de détails sur l’histoire, allez donc lire ça.
  2. Il s’agit d’une anthologie de found footage, avec des histoires réalisées par Ti West (House of the Devil, The Innkeepers), Adam Wingard (A Horrible Way to Die, You’re Next), David Bruckner (The Signal), Glenn McQuaid (I Sell the Dead) ou encore Joe Swanberg (Silver Bullets). Du beau monde, en somme. J’attends quand même Adam Wingard au tournant, parce que j’ai sacrément détesté A Horrible Way to Die, contrairement à 95% des gens d’ailleurs. Ça devait être trop artsy pour moi.

Et, j’insiste à nouveau sur ces deux termes : anthologie + found footage. En gros, il en fallait pas beaucoup plus pour me convaincre. Plus de détails quand même pour ceux qui auraient besoin d’arguments plus solides : un groupe de criminels à la petite semaine (toujours rêvé d’écrire ça) engagé par une mystérieuse personne (groupe ? duo maléfique ? on ne sait pas) est chargé de retrouver une cassette vidéo dans une vieille maison abandonnée au milieu de nulle part. Très vite, ils réalisent que la tâche se révèle plus ardue que ce qu’ils avaient prévu au départ… Un cadavre est retrouvé au milieu d’une pièce, entouré d’écrans de télés et de dizaines et de dizaines de cassettes vidéos. En cherchant la bonne cassette, ils se retrouvent à visionner des vidéos toutes plus horribles les unes que les autres… C’est donc plusieurs films de found footage dans un gros film de found footage, quoi. Metaaaaaa.

Et le trailer est enfin arrivé, alors je vous laisse regarder ça et on en reparle après tranquillement.

 

Alors, alors…

C’est marrant comme j’ai plein de trucs à dire mais que je sais pas par où commencer… Déjà : quel putain de bordel. Ensuite : quel putain de gros bordel sa mère. Et pour finir : j’ai pas tout compris. Mais en gros, on a de l’activité paranormale (hohoho), du démon bizarre, du snuff movie, du… truc bizarre et je sais pas trop quoi encore j’ai pas tout suivi. En gros, ça peut être soit maxi putain de cool, soit totalement bordélique et fourre-tout et n’importe quoi.

Les premières critiques sont plutôt élogieuses, mais elles viennent de gens qui font entièrement partie de la communauté US des blogueurs et journalistes horreur, alors je suis pas tout à fait sûre que ça reste fiable. Je dis pas qu’ils mentent hein, mais quand c’est ton meilleur pote ou un mec que tu kiffes vraiment qui sort un truc, t’as peut-être tendance à perdre deux droits degrés de recul sur la chose. Cette grande gueule de Scott Weinberg a, semble-t-il, beaucoup aimé, et Britt Hayes soulève quelques points intéressants sur Brutal as Hell en entamant sa revue par une petite référence à Cabin in the Woods – mais ça reste insuffisant pour que je puisse répondre à la question « est-ce que ça m’intrigue vraiment, ou est-ce que je suis pas trop trop sûre sur ce coup là ? ».

Ouais, beaucoup de questions pour une pauvre bande-annonce, mais ça fait des mois que je l’attends alors j’ai le droit d’en faire une dissertation si je veux. Et vous alors dans tout ça, qu’en dites-vous ? 

De toute façon, ça sortira probablement pas en France alors on peut toujours disserter sur le sujet hein, ça nous fera pas de mal en attendant.