Stung : le trailer

Stung est un film bourré d’abeilles-guêpes-mutantes-tueuses qui n’a l’air de rien comme ça mais dont la bande-annonce est extrêmement alléchante.

stung

Woah, ben dites donc, ça faisait un bout que j’avais pas été excitée par la sortie d’un film à base d’insectes tueurs. Depuis que l’âge d’or des téléfilms pleins de créatures mutantes a commencé, j’ai un peu lâché l’affaire. Comme avec les films de zombies, vu qu’il en sort à peu près 8 par semaine (quoique, ça a l’air de s’être calmé un peu là, j’ai l’impression) (forcément, vu que maintenant on préfère les tornades de requins et les créatures mi-pieuvre mi-gazelle qui mangent des acteurs de seconde zone sur le retour).

Mais là, je suis excitée, titillée, intriguée, et j’ai bien envie de voir ce que Stung de Benni Diez (qui signe ici son premier long) va donner.

Lire la suite

Beneath (2013) – Un bon petit naufrage

Beneath, de Larry Fessenden, raconte l’histoire de six jeunes coincés sur un petit bateau, au milieu d’un lac, et traqués par un gros poisson mangeur d’hommes.

beneath

Vous commencez peut-être à le savoir, à force, mais les films de « gens coincés dans des endroits relous avec des créatures affamées/tueurs sanguinaires qui leur collent au cul« , c’est un de mes nombreux péchés mignons en ce qui concerne le genre. C’est pas de ma faute, j’aime ça. J’aime quand les gens sont acculés, confrontés à leurs plus grandes peurs, forcés d’affronter leurs démons. J’aime quand ils perdent la boule, que la terreur, la faim, l’isolation, le danger et tous ces trucs pas cool les poussent à bout et les forcent à révéler leur part d’ombre. J’aime quand on perd tout espoir de rédemption, de survie, de fin heureuse. J’aime quand ça pue la merde pour tout le monde, pendant que moi je suis bien au chaud sous ma couette avec plein de trucs à bouffer et pas grand chose de terrible à affronter dans ma vie.

Chacun ses petits plaisirs, après tout.

Lire la suite

Hypothermia (2010) – Merle Dixon vs Venom

Hypothermia est un film de James Felix McKenney qui aurait pu être bien (je crois) mais qui est en réalité plutôt pourri (j’en suis sûre).

SALUT

Dans Hypothermia, Ray Pelletier (Michael Rooker, aka Merle Dixon dans The Walking Dead et Henry dans Henry: Portrait d’un Serial Killer) emmène sa femme, son fils et sa belle-fille pêcher sur un lac gelé parce que certaines personnes ont une notion toute particulière du terme « week-end détente en famille ». Il s’agit d’une bien belle tradition familiale qui semble rendre tout le monde heureux, même si personnellement, passer 48 heures à me geler le cul autour d’un trou avec des stalactites de mucus au bord du nez ça me paraît quand même un POIL pourri comme concept. Le problème ? Une drôle de bestiole rôde dans les environs et, lassée de faire la brasse au milieu des truites, décide de sortir de l’eau pour aller grignoter de l’humain.

Lire la suite

Mashup du jour : les monstres d’Hollywood

Envie de passer un petit moment en compagnie des monstres les plus célèbres d’Hollywood ? Alors ce mashup est fait pour vous.

Le lundi, ça pue du zob. Je sais de quoi je parle, j’ai dormi trois heures et j’ai une crève sortie tout droit du cul de Satan, alors ce lundi en particulier me paraît bien douloureux.

Mais HEUREUSEMENT, on peut toujours compter sur les dieux des internets pour rendre cette expérience plus douce. La preuve avec ce petit mashup qui rend hommage aux gros vilains monstres d’Hollywood, de Godzilla à King Kong, en passant par le vénéré Kraken. Et honnêtement, ça me donne juste envie de rentrer me terrer sous ma couette et d’enchainer les films-de-monstres jusqu’à ce que mort s’en suive (ce qui ne devrait pas prendre beaucoup de temps vu mon état).

The Host 2 : premier extrait !

Le premier extrait de The Host 2 est arrivé et il est BON. Du coup, y a de quoi frétiller de hâte pendant un bon moment.

Aaaaaaaaaah nom de dieu de nom de dieu de aaaaaah ! Ça c’est une nouvelle à laquelle je ne m’attendais pas du tout.

Le premier extrait de The Host 2, suite de The Host de Bong Joon-ho, un des meilleurs films de genre du monde, vient d’arriver et non seulement il est long, mais en plus il est bon. Et on sait à quel point ces deux critères sont essentiels dans la vie. En plus y a un petit bonus sur les FX à la fin du teaser, et ça c’est toujours coolos.

On ne connait pas encore le nom du réalisateur (oui je sais, c’est bizarre) mais on suppose que du coup le film est bien parti pour débarquer en 2013.

Régalez-vous donc devant ces images qui promettent une belle aventure.

Bait 3D : le trailer officiel

Bait 3D, un film avec des gens coincés avec un gros requin blanc dans un supermarché, a un nouveau trailer… mais toujours pas de date de sortie française.

Le 8 juillet : Woo-hooooooo ! Nouveau trailer bien complet qui fait plaisir pour  Bait 3D ! Woo-hooooooo ! Toujours pas de date de sortie française ! En revanche, ça se précise pour les États-Unis puisque les internautes ont désormais la possibilité de voter pour que Bait 3D soit projeté dans le cinéma de leur choix (= le plus près de chez eux, en somme). Ça se passe sur la plateforme Tugg, et ça vous fait une belle jambe vu que ça change pas grand chose pour nous, mais maintenant au moins vous savez. Ça devrait arriver chez eux aux alentours du 9 septembre, ce qui veut dire qu’on peut peut-être, éventuellement, qui sait, espérer une sortie DVD en scrèd chez nous dans les mois qui suivent. Je croise les doigts.

En attendant, dégustez donc ce nouveau trailer bien long et bien foutu (enfin, comme un vrai trailer quoi) histoire de vous mettre un peu plus l’eau à la bouche en attendant… en attendant je sais pas quoi. Mais restons optimistes.

 

Le 15 mai : Je vous ai parlé de Bait 3D pour la première fois il y a un an (UN AN !) et sachez que le film n’a toujours pas de date de sortie.

Je vous rappelle rapidos le synopsis de ce film que j’attends comme le messie : à cause d’un gros méchant tsunami, des gens se retrouvent coincés dans un supermarché innondé. Jusque là ça va. SAUF QUE. Avant le tsunami, le supermarché était en train de se faire braquer = ils sont coincés avec un dingo armé. Bon, ça peut être gérable. SAUF QUE. Le tsunami a embarqué avec lui un gros requin blanc pas très content. Donc ça donne supermarché innondé + bandit armé + squale affamé. Une belle formule.

Je vous laisse jeter un oeil sur le trailer officiel qui devrait peut-être vous aider à comprendre pourquoi j’ai si hâte de voir ce film.

La bonne nouvelle pour les zétazuniens c’est qu’Anchor Bay s’est approprié le film, et qu’une date de sortie devrait finir par tomber pour eux. La mauvaise, c’est que ça sent le roussi pour nous, on peut s’attendre à une sortie DVD en scrèd, mais je croise les doigts jusqu’à me péter les phalanges pour qu’il sorte en salles en France.

Si les gens sont pas convaincus par le concept requins dans un supermarché, j’y comprends plus rien moi.

Piranha 3DD : un nouvel extrait, avec David Hasselhoff

Un nouvel extrait de Piranha 3DD est sorti ! Découvrez le vrai visage de David Hasselhoff, héros sous-estimé des temps modernes.

La puissance du Hoff en images !

Voici un nouvel extrait de Piranha 3DD dans lequel David Hasselhoff (qui joue son propre rôle, à peu de choses près) se retrouver forcer de renouer avec Mitch Buchannon pour sauver un piti enfant. Sauf que bon, la vie c’est pas comme à la télé, et Papy David a pris un peu de bouteille (hahahahohoho) entre temps.

Je rappelle que Piranha 3DD n’a TOUJOURS PAS de date de sortie française, parce que nous vivons dans un pays qui crache allègrement sur le cinéma de genre, blablabla, vous connaissez le refrain parce que je vous chante la même chanson à chaque fois MAIS BON. En vrai je suis un peu contente parce que quand j’ai voulu retourner voir La Cabane dans les Bois, c’était archi complet, et ça, ça me rend heureuse. Enfin, un peu triste quand même parce que du coup je l’ai toujours pas revu, mais enfin vous voyez quoi.

Enfin BREF. Je croise les doigts et je continue à croire à l’arrivée de Piranha 3DD sur les écrans français (et pas direct en DVD, essayez pas d’m’arnarquer !)

Piranha 3DD : nouvelle bande-annonce

Une nouvelle bande-annonce pleine de boobs pour Piranha 3DD – suite de Piranha 3D – est sortie! De l’action, des rangées de dents acérées, des gronénés et beaucoup, beaucoup de dégâts au programme.

Le 20 mars : Et hop, le red band trailer est arrivé. Est-ce que ça veut dire qu’on voit encore plus de déchiquetage, de boyaux et d’os rongés ? Nope, mais par contre, y a des nichons. Voilà. Pour le reste, c’est tout pareil que celle qui est sortie au début du mois.

Le 7 mars : Alors encore une fois j’suis méga en retard pour cette bande-annonce mais c’est pas ma faute, elle est sortie la veille de mon départ en Islande alors j’avais d’autres priorités à ce moment là. Mais comme certaines d’entre vous ne l’ont peut-être pas encore vue, la voici quand même.

Dans Piranha 3DD, les vilains poissons voraces envahissent The Big Wet Water Park, et la bande-annonce promet d’envoyer du gros lourd. Mieux que la version d’Alexandre Aja ? Oserons-nous avancer de tels propos ? Non, parce qu’on dit rien tant qu’on a rien vu, mais pour info, le réalisateur de Piranha 3DD, John Gulager, n’est autre que celui qui nous a offert l’un des meilleurs films du monde : Feast. Alors forcément, ça donne envie d’y croire.

Voyez par vous-même.

Alors, deux choses :

  1. Le casting poutre un peu. Danielle Panabaker, Ving Rhames, Jean-Luc Bilodeau, Clu Gulager, Christopher Lloyd, Gary Busey ou encore David Hasselhoff – ça vend du rêve, faut avouer.
  2. John Gulager s’est fait un petit kiff en incorporant des références à d’autres classiques du cinéma d’horreur, comme en témoigne la scène de la baignoire avec Danielle Panabaker – gros clin d’oeil à la scène mythique des Griffes de la Nuit. Et moi j’aime bien les clins d’oeil.

Voilà, rien que pour ça, bah ça m’fait vibrer. Je suis sûre qu’on va s’amuser.

Le film devrait sortir le 20 avril en France (mais la date n’a pas encore été confirmée).

Feast (2005)

Feast est un film incroyable, sorti en 2005 et réalisé par John Gulager, dans lequel des créatures dégueulasses harcèlent une bande de gens coincés dans un vieux bar poussiéreux. C’est gore, c’est drôle, et ça se mange sans faim.

Feast est un film que je cale DI-RECT dans la case des Indispensables, parce qu’il défonce vraiment sa grosse race et que si vous l’avez pas vu, c’est très grave (non en fait c’est pas grave, vous allez pouvoir connaître le bonheur de découvrir cette merveille, je vous envie en vrai). Feast est un film de monstre presque classique, mais qui s’autorise quand même quelques surprises et transgressions – pour notre plus grand plaisir. C’est l’histoire d’une bande de gens qui se trouvent au mauvais endroit au mauvais moment (un bar poussiéreux) et qui se retrouvent assiégés par une horde de monstres bien cheums qui dégoulinent (et qui ont de bien trop grandes dents). Ils doivent alors se battre pour leur survie, mais ça va pas être de la tarte, vous vous en doutez. Et alors ce qui est assez cool, c’est que vous croyez deviner rapidos qui va vivre et qui va mourir, mais en fait c’est un peu plus compliqué que ça. Vous verrez.

Lire la suite