BuzzFeed Unsolved, plus qu’un coup de coeur, une addiction

Bon, histoire de dire que je ne fais pas que poster des trailers sur ce blog, laissez-moi vous faire une petite recommandation pour ce week-end : la série BuzzFeed Unsolved, diffusée sur YouTube.

(vous aussi vous vous sentez super ring’ et vieux quand vous dites « sur YouTube » et que vous avez plus de 30 ans ?)

J’ai entendu parler de BuzzFeed Unsolved pendant des semaines avant de me décider enfin à aller voir par moi-même de quoi il s’agit, parce que je suis une quiche de l’attention et que j’ai trop de mal à me poser devant une vidéo YouTube (là par exemple je me sens octogénaire) sans rien faire d’autre à côté tellement ça me paraît pas naturel. Mais j’ai fini par le faire, et non seulement je n’ai aucun regret, si ce n’est celui de ne pas avoir commencé plus tôt, mais en plus j’ai développé une telle addiction que j’ai regardé certains épisodes plusieurs fois et que je suis même allée jusqu’à regarder des compilations des meilleurs moments réalisées par d’autres fans.

Mais pour ceux d’entre vous qui ne savent pas de quoi je parle, allons direct au but parce que bon ça va bien deux secondes de raconter ma vie mais on est pas là (que) pour ça.

BuzzFeed Unsolved est une petite série documentaire animée par deux mecs complètement différents, Shane et Ryan. L’émission est divisée en deux partie, une saison True Crime et une saison Supernatural. Dans la partie True Crime, ils s’attaquent à une affaire criminelle plus ou moins connue mais non résolue (d’où le titre de la série, n’est-ce pas) et exposent toutes les théories qui y sont liées pour tenter de démêler le vrai du faux et de résoudre l’affaire. Évidemment, comme ce n’est pas leur métier et qu’ils ne passent pas des années sur chaque cas, l’affaire reste toujours en suspens mais chacun y va de sa petite théorie pour émettre une hypothèse sur ce qui s’est vraiment passé – et les spectateurs sont libres d’en faire de même. Pour la partie Supernatural, ils se rendent ensemble dans un lieu supposément hanté pour y passer une soirée ou une nuit complète et tenter de répondre à la question : les fantômes existent-ils vraiment ?

D’un côté, nous avons Ryan qui y croit dur comme fer et qui flippe sa petite race à chaque fois qu’il met les pieds dans un lieu hanté, qu’il s’y passe quelque chose d’étrange ou non. De l’autre, nous avons Shane, l’homme le plus sceptique du monde, qui ne croit en rien de paranormal et qui raisonne toujours de façon rationnelle parce qu’il est absolument évident pour lui que les fantômes n’existent pas. Ça donne une jolie dynamique à la Mulder et Scully avec beaucoup d’humour et d’insultes, ce qui fait que même quand il ne se passe rien de très intéressant dans un épisode, ça reste extrêmement divertissant, rien que pour leurs blagues à la con et la tête terrorisée de Ryan.

Vous ne serez sans doute absolument pas surpris d’apprendre que je préfère largement la partie Supernatural à la partie True Crime, parce que même si j’adore les histoires de meurtres sordides depuis toujours, mon premier amour reste quand même le paranormal, les lieux hantés, les histoires de fantômes, d’apparitions, de spectres, de démons, de créatures surnaturelles étrange et mystérieuse et tout ce qui va avec. Alors évidemment, on ne voit pas grand chose de tout ça dans BuzzFeed Unsolved parce que si c’était aussi facile à capturer en vidéo et à prouver, ça se saurait depuis belle lurette, mais il y a quand même quelques moments qui me font dire qu’ils ont bel et bien été témoins d’un truc un peu chelou et difficilement explicable. Sauf pour Shane et ses fans, évidemment, pour qui aucun argument ne tient et qui trouvent toujours un moyen crédible de démonter les théories des zinzins dans mon genre.

Chaque épisode dure une vingtaine de minutes en moyenne et est suivi quelques jours après sa diffusion d’une vidéo « post-mortem » dans laquelle Shane et Ryan répondent aux questions et commentaires des abonnés pour débattre du contenu de l’épisode. Concrètement, c’est un des boulots que j’aurais rêvé de faire si j’avais eu moins peur des caméras et moins la flemme d’organiser tout ça, quoi.

Ah, et la spécialité de Shane ? Insulter les démons et les fantômes et les provoquer comme un connard pendant que Ryan se chie dessus et tente de se désolidariser des actes de son binôme. Un régal.

Le meilleur exemple reste l’épisode sur le pont supposément hanté par un démon mi-homme mi-chèvre dans lequel Shane se lâche complètement et rentre dans le lard de l’entité sans la moindre once de délicatesse ou de remords.

J’ai envie de le gifler, et en même temps je l’aime si fort. Sachez, si vous voulez y aller à fond, qu’ils ont même des petits noms pour leurs communautés respectives, en fonction des croyances de leurs fans – si vous êtes plutôt du genre sceptique, vous êtes un Shaniac, et si vous y croyez dur comme fer, vous êtes un Boogara (du nom de famille de Ryan, qui est Bergara). Pas besoin de vous dire dans quel camp je me trouve, j’imagine.

Je vous laisse avec mon épisode préféré, dans lequel je reste persuadée qu’il se passe VRAIMENT des trucs et qui vaut la peine rien que pour les réactions de Ryan quand il réalise qu’il est peut-être bel et bien en présence d’une entité pas méga méga sympa.

Voilà, maintenant j’ai encore envie de tout revoir parce que j’ai que ça à foutre (NOPE). Rejoignez-moi dans cette addiction et cet amour sans bornes pour ces deux créatures si pures, si belles, si parfaites qu’on ne les mérite peut-être pas vraiment que sont Shane Madej et Ryan Bergara.

Publicités

L’évolution de Chucky en 30 ans (et sept films)

Pour fêter la sortie du septième film de la franchise, la chaîne YouTube Then & Now a sorti une petite rétrospective de notre rouquin préféré courant octobre, retraçant l’évolution de Chucky en presque 30 ans (le premier film de la franchise étant sorti en 1988).

Lire la suite

40 scènes qui vont vous faire sursauter

maxresdefault

Les jump scares, c’est facile, oui. Mais moi j’aime bien les jump scares. Parce que quand on a passé quasiment toute sa vie à bouffer du film d’horreur à la pelle chaque jour que Satan fait, on finit par connaître les ficelles et il n’y a parfois qu’une petite séries de bons jump scares pour rattraper un film un peu mou. Et surtout, ça fonctionne si bien sur moi que je ne peux que saluer la performance des films qui parviennent à me faire bondir de mon siège.

Lire la suite

Les Histoires Qui Font Peur de la 6ème Nuit Originale

maxresdefault

À chaque édition de la Nuit Originale, cette grande nuit de podcasts en live organisée par le mirifique Thomas Hercouët, j’ai pour habitude de hanter les segments au fil des heures pour y raconter quelques conneries. Pour la 6ème, j’ai été gracieusement conviée à participer au désormais culte rituel de minuit : Les Histoires Qui Font Peur.

Lire la suite

Le tuto make-up qui parlera à tous les fans d’horreur

Vous ne vous reconnaissez pas dans les tutos make-up qui tournent sur YouTube ? Pas de panique, celui-ci est fait pour vous.

Capture d’écran 2015-10-15 à 19.09.00

Coucou les d4rkos ! Vous en avez marre des tutos make-up un peu trop basiques qui s’adressent à la frange normale de la population et qui sont blindés de positivité, de sourires et de paillettes ? Vous aimeriez qu’on s’adresse à vous, les petits rats des catacombes, les rôdeurs du cimetière et autres goules ?

Alors ça tombe bien, quelqu’un, quelque part, vous a enfin entendus. Voici un tuto make-up fait spécialement pour nous !

Lire la suite

Quand La Reine des Neiges se mélange à The Thing de John Carpenter

Une scène culte du film The Thing de John Carpenter réimaginée avec des personnages de La Reine des Neiges en claymation, c’est la dernière oeuvre de Lee Hardcastle.

frozen

La claymation, ça bute.

La claymation gore qui rend hommage aux grands classiques du genre, ça sur-bute complètement.

Lire la suite

Social Mediasochist de Common Shiner, le clip blindé de références

Jason Voorhees dans le rôle du loser du lycée amoureux de la meuf de Michael Myers, c’est le pitch du clip de Common Shiner.

jasonfred

J’aime bien quand les clips vont piocher dans le cinéma d’horreur, parce que ça donne souvent naissance à des trucs cool – comme avec le clip de The Menzingers dans lequel Jason Voorhees nous faisait une petite crise existentielle.

Voici donc le clip de Social Mediasochist, du groupe Common Shiner, qui a encore une fois Jason comme héros mais qui se paye le luxe d’inviter la quasi-totalité du panthéon de l’horreur dans son clip pour l’accompagner. Déjà, l’action se déroule au Lycée Wes Craven. Il y a Freddy, le BFF de Jason, et Michael, qui joue le quarterback qui sort avec la fille de ses rêves, mais on y retrouve aussi Ghostface, Pinhead, Candyman, le pêcheur de Souviens-Toi l’Été Dernier, Leatherface, Leslie Vernon, Sadako, Norma Bates, les tueurs de You’re Next, et environ mille autres.

Lire la suite

Dave Grohl parodie Carrie pour son Ice Bucket Challenge

Quand Dave Grohl se met dans la peau de Carrie White pour se prendre un seau d’eau glacée sur la gueule, ça dégouline forcément de cool.

davecarrie

Eh ! Ça fait longtemps, hein ? Ouais, comme d’hab. Mais vous voyez, je reviens toujours.

BREF.

Vous avez déjà sûrement entendu parler du fameux « Ice Bucket Challenge », un défi que la Terre entière semble relever depuis quelques jours et qui consiste à se verser un seau d’eau et de glaçons sur la gueule.

Pour quelle raison ? Pour sensibiliser les gens à la recherche pour l’éradication de la sclérose latérale amyotrophique, plus connue sous le nom de maladie de Charcot. Quel rapport avec le seau d’eau ? C’est simple : une personne nomine trois autres personnes et les met au défi de se verser un seau d’eau glacée sur la tête dans les 24 heures qui suivent leur nomination. Si ils ne relèvent pas le défi, ils devront faire un don. Et comme les gens sont bons joueurs, en général, il font les deux.

Lire la suite

La rédemption de Jason Voorhees dans un clip de The Menzingers

Jason Voorhees en pleine crise existentielle dans un clip de The Menzingers, ça vous botte ? Eh ben ça devrait, parce que c’est cool.

JasonSayAnything

Ça fait 24 ans que le pauvre petit Jason Voorhees se traine une sale réputation de connard, et il commence à en avoir marre. Tuer des gens, c’est cool, mais se faire aimer de ses voisins, c’est bien aussi. C’est pourquoi il a décidé de se ranger et de devenir un mec bien, du genre qu’on a envie d’inviter chez ses parents pour bruncher le dimanche et qu’on appelle dès qu’on fait un truc cool parce qu’on apprécie beaucoup sa compagnie.

Lire la suite

Mr. Pickles, le chien sataniste – La nouvelle série d’Adult Swim

Découvrez le pilote de Mr. Pickles, l’une des nouvelles séries d’Adult Swim en préparation – défonce garantie, cocktail qui décoiffe.

tumblr_msxskxa4OK1si3d7go1_500

Adult Swim est une chaîne américaine qui remplace Cartoon Network de 21h à 6h du matin et qui se spécialise dans la création et la diffusion de séries, principalement animées, complètement tarées. Si vous aimez les trucs qui vous prennent le cerveau, le jettent dans de l’acide de batterie et sautent dessus en hurlant pendant des heures avant de le jeter dans une poubelle, je vous conseille de vous jeter sur tous leurs programmes – ils devraient vous rendre très heureux.

Lire la suite