Stung : le trailer

Stung est un film bourré d’abeilles-guêpes-mutantes-tueuses qui n’a l’air de rien comme ça mais dont la bande-annonce est extrêmement alléchante.

stung

Woah, ben dites donc, ça faisait un bout que j’avais pas été excitée par la sortie d’un film à base d’insectes tueurs. Depuis que l’âge d’or des téléfilms pleins de créatures mutantes a commencé, j’ai un peu lâché l’affaire. Comme avec les films de zombies, vu qu’il en sort à peu près 8 par semaine (quoique, ça a l’air de s’être calmé un peu là, j’ai l’impression) (forcément, vu que maintenant on préfère les tornades de requins et les créatures mi-pieuvre mi-gazelle qui mangent des acteurs de seconde zone sur le retour).

Mais là, je suis excitée, titillée, intriguée, et j’ai bien envie de voir ce que Stung de Benni Diez (qui signe ici son premier long) va donner.

Pourtant c’est tout bête, hein. Une garden party, des abeilles-guêpes-mutantes-tueuses, des grosses piqûres et de la panique à tous les étages, rien de bien exceptionnel. Mais je sais pas, y a un truc qui sent bon dans ce trailer. Il est peut-être tout simplement bien monté, mais ça fonctionne, ça donne envie, et c’est le but, donc ça tombe bien.

Et comme en plus on y retrouve Lance Henriksen qui commence vraiment à avoir une bonne tronche de papy (à 74 ans ça semble logique, vous me direz), je vois pas tellement de raison de se priver. Si ce n’est qu’aucune date de sortie n’est pour l’instant annoncée – le film fera ses premiers pas au Tribeca Film Festival le 17 avril prochain et au BIFFF le 18, et pour la suite, on va devoir attendre un petit peu.

Publicités

4 réflexions sur “Stung : le trailer

  1. ca a l’air d’un remake de The Mist, sauce abeille et sans brume.
    Je suis un peu tiède, j’aurais bien aimé un truc un peu plus vicieux et qui rampe un peu partout. Ca serait cool un film avec des scolopendres géants. Bien rouges et bien piquants qui se faufilent partout.
    Un acteur moins crétin et moins beauf serait sympa, j’en ai un peu ras la vulvi des stéréotypes de personnages dans les films d’horreur.
    à quand une drag queen qui éclate des fantômes à coup de laque bénie ?

  2. J’ai vu la bande annonce sur Mad Movies et ça m’a fait rire, mais je ne suis pas fan des guêpes. Non, mais dès qu’il y en une, je pars en courant alors mutante. Je vais décéder. Surtout, si j’ai bien compris, en te piquant, la mutation se fait en toi et poufffff, t’es une guêpe géante !? Quelle horreur !!! Vu qu’il y a de l’humour, ça peut faire penser à Black Sleep. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s