Uninhabited (2010) – Camper, c’est mourir un peu

Uninhabited est un film australien réalisé par Bill Bennett dans lequel deux amoureux décident de s’exiler sur une île « déserte » pendant 10 jours. Mauvaise idée.

Ah, l’Australie… C’est marrant comme plus le temps passe, moins j’arrive à croire à la possibilité que quelque chose de bon puisse sortir de ce pays. En dehors des films, j’veux dire. Parce que le cinéma d’horreur australien et moi, on est potes depuis Wolf Creek, et c’est pas près de s’arrêter là. Et finalement, ces films ne font que décupler le sentiment d’horreur que m’inspire ce pays. D’après mes propres statistiques, en naissant en Australie, on a 98% de mourir avant 30 ans. Dur, hein ?

Suicide Club Med

Bon, alors quand on sait ça, qu’est-ce qu’on fait ? Bah on évite de prendre des risques inutiles, déjà. Sauf quand on s’appelle Beth (en même temps, avec un nom pareil hein…). Beth est une jeune biologiste marine qui décidé d’embarquer son mec, Harry, camper sur une île déserte pendant dix jours. Alors avant même de parler des dangers de l’île, parlons de la connerie de cette idée : aller camper, c’est déjà une sacrée grosse idée de merde. Aller camper sur une île déserte, ça veut dire se faire conduire là-bas par un mec et lui donner rendez-vous dix jours plus tard. Donc ça veut dire qu’ils n’ont aucun moyen de quitter l’île rapidos, ils ont juste un petit téléphone satellite pour demander au mec de rappliquer au plus vite si y a un souci.

Lire la suite

Publicités

Hypothermia : le trailer

 Découvrez la bande-annonce d’Hypothermia, un film avec une vilaine créature vorace qui vit sous la glace.

Ça y est, l’été s’est barré, on va se cailler les miches pendant neuf mois, ça va être SUPAIRE. Heureusement, il y aura toujours quelques films à l’ambiance « grand froid, grosse bêbête » pour nous réchauffer lors de ces longues soirées d’hiver qui nous attendent.

Parmi eux, on retrouvera notamment Hypothermia, réalisé par James Felix McKenney, avec Michael Rooker (The Walking Dead, Henry: Portrait of a Serial Killer). Un film qui nous prouvera une fois de plus qu’aller pêcher sous la glace au milieu de nulle part n’est jamais une bonne idée. Surtout quand une créature étrange rôde dans les parages – et que même si elle ressemble à un croisement de Venom et d’un monstre des Power Rangers, ça l’empêche pas d’être dangereuse.

 

Hypothermia sortira le 2 octobre aux États-Unis, alors qu’il est déjà sorti en DVD en France le 5 septembre dernier. Pour une fois qu’on y a droit hein, on va pas se plaindre.

Stay Alive (2006) – Le jeu vidéo qui tue des gens

Stay Alive, sorti en 2006 et réalisé par William Brent Bell, fait le choix audacieux de placer un jeu vidéo qui tue des gens au centre de l’intrigue, avec un casting de folie et un scénar à trous.

Dans Stay Alive, un film d’une grande qualité aujourd’hui encore inégalée, un jeune beta-testeur tombe sur un jeu vidéo qui tue des gens. Le jeu s’appelle Stay Alive, parce que c’est super dur de rester vivant quand on joue à un jeu qui rend mort, et en fait quand tu meurs dans le jeu, tu meurs dans la vraie vie – comme dans le jeu. Je crois que j’ai jamais autant dit « jeu » dans une phrase. Jeu. Voilà, ça c’est fait. Après cette intro pas du tout vertigineuse, penchons-nous un peu sur ce bijou sous-estimé du cinéma étazunien (indice : une micro-dose de sarcasme se cache dans cette phrase, sauras-tu la retrouver ?).

Lire la suite

Joy Ride (2001) – Fallait pas se moquer…

Deux frères qui font un canular à un routier un peu rancunier, ça donne une course poursuite infernale sur les routes des zétazunis, et ça s’intitule Joy Ride.

J’avais encore jamais vu Joy Ride de John Dahl parce que j’ai un peu de retard (onze ans quoi, une bagatelle), mais je ne regrette pas d’avoir attendu. Au moins j’ai pu avoir le plaisir de le découvrir ce week-end, et j’ai passé un assez bon moment. Faut dire que depuis quelque temps j’essaye de déterrer tous les films à tendance slasher/fou furieux qui traque des jeunes cons datant de la fin des 90’s au début des 00’s, alors j’étais bien contente.

Le canular qui tue des gens

Joy Ride, c’est l’histoire de deux frères, Lewis (Paul Walker) et Fuller (Steve Zahn) qui profitent d’un road trip pour faire joujou avec une vieille CB. Lewis est en route pour aller chercher Venna (Leelee Sobieski) sur le chemin de leur ville natale, et se retrouve à sortir son grand frère de prison au passage. Et comme Fuller est du genre fouteur de merde, tout part en vrille quand il décide de jouer une sale blague à un routier via CB – Rusty Nail. Il force Lewis à prendre une voix de femme et à dragouiller Rusty Nail en se faisant passer pour une certaine Candy Cane qui aimerait bien retrouver son interlocuteur dans une chambre d’hôtel pour faire des galipettes.

Lire la suite

Combien de temps survivriez vous dans un film d’horreur ?

Quelles seraient vos chances de survie si vous étiez un personnage de film d’horreur ? College Humor vous aide à répondre à cette question.

Avouez-le. Vous vous êtes déjà posé la question environ 78 fois. « Est-ce que je survivrais si j’étais dans un film d’horreur ? ». Selon le film auquel vous pensez, la réponse peut varier. Exemple : dans Vendredi 13, je survivrais peut-être, mais dans Saw, aucune chance. Dans Blair Witch, je me serais laissée mourir au pied d’un arbre, mais dans Scream ou Halloween, j’aurais fait rugir la barbare qui sommeille en moi et j’aurais foncé dans le tas.

College Humor nous offre aujourd’hui un petit organigramme qui vous aidera à répondre à la question « est-ce que j’ai une chance de survivre si je me retrouve un jour dans un film d’horreur, ou est-ce que je finirai en sashimi ? ».

Lire la suite

ATM (2012) – La Revue

ATM est un film de David Brooks dans lequel trois collègues se retrouvent bloqués dans une jolie cabine en verre au milieu de la nuit, sur un parking désert, et traqués par un psychopathe encapuché.

En fait j’ai dit « jolie cabine en verre » pour résumer parce qu’ATM est un film qui risque de faire bien chier les traducteurs si jamais il quitte le circuit étazunien pour se propager vers chez nous. En effet, un ATM en anglais, c’est un distributeur automatique de billets – jusque là, rien de bien compliqué. Mais va expliquer aux gens comment trois personnes se retrouvent bloquées dans un distributeur automatique sans passer pour un con. Parce que par chez nous, les cabines perdues au milieu de nulle part, ouvertes 24h/24, avec des distributeurs de billets dedans, ça existe pas trop. Nous nos distributeurs on les fout dehors, encastrés dans les murs des banques, et on en parle plus. C’est donc un concept difficilement exportable.

Lire la suite

The Tunnel (2011)

Réalisé par Carlo Ledesma

J’adore les films australiens. Wolf Creek, Lake Mungo, The Loved Ones, ou encore Rogue sont des films dont je garde un souvenir ému (comprendre : un souvenir efficace qui m’envoie des petits frissons de peur dans la colonne). Alors quand j’ai entendu parler de The Tunnel pour la première fois (merci Hsztheater, toujours là pour me conseiller de nouveaux films),et que j’ai compris qu’il s’agissait d’un film australien, je me suis jetée dessus. Eh bah putain, j’ai bien fait, mais je dormirai certainement plus jamais de ma vie.

Lire la suite