Scream Queens, le nouveau projet de Ryan Murphy, a son trailer !

Le premier trailer complet de Scream Queens vient de tomber – l’occasion de vous en dire plus sur cette nouvelle série signée Ryan Murphy.

screamqueensteaser

Le 20 mai 2015 : Eeeeh, ça y eeeest, y a un trailer complet ! Je ne vous ai pas partagé les mille teasers qui sont sortis entre temps parce que je suis une nouille, mais je peux au moins vous filer le trailer.

En tout cas, je ne cache plus mon enthousiasme face à cette série, que je crois pouvoir apprécier malgré le casting déplorable (je déteste Emma Roberts, je déteste Lea Michele, je déteste Nick Jonas, je déteste Ariana Grande) (mais j’adore Jamie Lee Curtis et j’adore Nasim Pedrad et j’adore Abigail Breslin) – ça sent le bon gros slasher à l’ancienne en format série et je ne peux que m’en réjouir. Après j’y vois pas non plus l’arrivée du messie de l’horreur à la télé, mais ça fera une super série à mater dans mon bain en me faisant des barbes de mousse.

Lire la suite

Publicités

iZombie : le trailer de la série !

Découvrez le trailer de la série iZombie, avec une jeune femme zombie qui résout des crimes en mangeant des cerveaux de gens déjà morts.

izombie Hmmm, encore des zombies à la télé ? Oui, mais des zombies marrants. Enfin, une zombie marrante. Qui résout des enquêtes. En mangeant des cerveaux. Si si. Lire la suite

Bates Motel, la série sur la jeunesse de Norman Bates

Bates Motel nous plonge dans l’adolescence de Norman Bates, le tueur de Psychose, transposée au 21ème siècle… Bilan du pilote.

Après In The Flesh qui m’a vraiment beaucoup beaucoup plu, voici mes impression sur le pilote de Bates Motel, la série qui nous plonge dans la jeunesse de Norman Bates – rendu célèbre par le Psychose d’Hitchcock, sorti en 1960.  

« Le pilote s’ouvre sur le déménagement de Norman et sa mère Norma, qui partent s’installer dans une petite ville après la mort du père de Norman. Une mort qui ne semble d’ailleurs pas avoir beaucoup affecté Norma : première petite alerte. On apprend alors que Norma a racheté le motel de la ville et le manoir qui va avec et qu’elle compte bien le rénover et le tenir ensuite en compagnie de son fils.

Très vite, le personnage de Norma passe de « jeune mère un peu paumée mais pleine de bonne volonté » à « manipulatrice autoritaire qui prend plaisir à faire culpabiliser son fils ». Norman n’a pas vraiment son mot à dire, quel que soit le sujet. Sa mère se contente de répondre et de décider pour lui – et lorsqu’il ose émettre un avis contraire, sous-entendre que peut-être, il aimerait faire autre chose, elle joue la carte de la pauvre mère mal aimée. Quand il lui demande de signer une autorisation pour qu’il puisse pratiquer une activité sportive, elle lui rappelle qu’elle a passé toute la journée à préparer un super repas, qu’elle se tue à la tâche pour lui et qu’elle a besoin de lui. Lorsqu’il répond que « Bon, ok, c’est pas grave laisse tomber je ferai pas de sport, pardon », elle s’empresse de signer le papier en disant « Si, mais si enfin, vas-y, je m’en fiche, tiens, je vais faire des courses, mange ».

Ce premier épisode de Bates Motel est un ovni – ce qui pourrait être une bonne chose, mais ce n’est pas encore gagné. Il est trompeur, surprenant, glauque, malsain, gênant, touchant mais il sonne toujours un peu trop faux. En milieu d’épisode, l’histoire prend un tournant radical qui retourne les tripes et qui replace le spectateur dans une autre dimension. De « petit drame étouffant mais qui prend son temps » on se retrouve face à une déferlante de violence, physique et psychologique. Ce tournant arrive réellement sans crier gare, sans nous mettre en garde, rien ne nous prépare à cette fameuse scène qui change complètement la donne et propulse Norma et Norman dans une nouvelle réalité. »

Lire la suite sur madmoiZelle

In The Flesh – la nouvelle mini-série à suivre absolument

Que se passe-t-il après l’invasion zombies ? Que deviennent les morts-vivants ? Et les vivants ? La Série In The Flesh offre quelques éléments de réponse…

Je prépare toujours mon grand retour, c’est pour très bientôt promis, mais voilà déjà de quoi patienter, un petit extrait d’un article que je viens d’écrire sur une série qui défonce. Pour lire l’article en entier, suivez le lien à la fin de l’extrait ;). 

« In The Flesh est une mini-série toute fraîche diffusée sur la chaîne britannique BBC Three depuis le 17 mars, et elle représente une nouvelle étape dans cette évolution du mythe du mort-vivant. Après la grande invasion zombies de 2009, le gouvernement a finalement trouvé une solution au problème en créant un traitement qui permet de réhabiliter les morts-vivants (qui souffrent de PDS – Partially Deceased Syndrome – c’est plus politiquement correct que « zombie »).

Ce traitement leur permet de renouer avec leur humanité et de retrouver toutes leurs fonctions vitales, tout en gardant un joli teint de cadavre et des yeux tout morts. Des lentilles de contact et un fond de teint spécial ont également été créé pour leur permettre de retrouver figure humaine et de se fondre dans la masse sans trop attirer l’attention.

Mais évidemment, tout le monde n’approuve pas ces techniques et ceux qui se sont battus contre les hordes de morts-vivants pour protéger leur ville et leurs proches apprécient moyennement qu’on donne une deuxième chance à ceux qui ont fait tant de dégâts dans leurs rangs. In The Flesh nous plonge dans le quotidien de Kieren, un jeune mort-vivant en cours de réhabilitation qui s’apprête à rejoindre sa famille dans la petite ville de Roarton où règnent encore des vétérans de l’HVF – la Human Volunteer Force, un groupe qui a combattu les zombies quand le gouvernement les a abandonnés. Sa soeur, Jemima, fait partie du groupe et se retrouve tiraillée entre le retour de son frère bien-aimé et ses camarades de guerre qui sont bien décidés à buter tous les revenants qui se pointeraient dans leur petite ville. »

Lire la suite sur madmoiZelle

Bates Motel : deux teasers pour la série

Voici deux petits teasers pour la série Bates Motel, basée sur la jeunesse de Norman Bates, sa relation avec sa mère et les mystères qui entourent le voisinage.

Bon. Même si je ne suis pas super à fond sur le concept « reprenons l’histoire de Psychose depuis le début en basant toute une série sur l’adolescence de Norman Bates et en inventant plein de trucs autour de lui, sa mère, le motel et le voisinage », je suis quand même un peu intriguée. Je ne suis pas sûre que Freddie Highmore puisse réellement rivaliser avec Anthony Perkins en matière de charisme, mais je vais essayer de rester objective et ouverte d’esprit en attendant d’en voir plus.

La série Bates Motel devrait débarquer au printemps prochain et explorera la relation entre Norman et sa mère (incarnée par Vera Farmiga) en profondeur, histoire d’expliquer un peu comment il est devenu le psychopathe qu’on connait. J’insiste : est-ce vraaaaaiment nécessaire, hmm ?

C’est super chaud de rester objective en fait. Rendez-vous en 2013 pour le verdict.

Allez hop, teaser numéro un :

 

Et teaser numéro deux :

American Horror Story: Asylum : nouveau teaser

Voici le nouveau teaser d’American Horror Story: Asylum, qui débarquera sur FX le 17 octobre prochain !

C’est à travers frissons, convulsions et hyperventilation que je vous présente ce nouveau teaser d’American Horror Story: Asylum, avec des vrais morceaux de la nouvelle saison dedans.

Je sais pas quoi dire de plus, je suis trop excitée, vivement le 17 octobre. Ah, et sinon : EVAAAAAAAAAAN <3. Voilà. (ouais nan, il a quand même l’air super mal en point dans ce teaser, ceci dit).

Hiiiiiiiiiiiii.

The Walking Dead, saison 3 : nouveau trailer

Découvrez le nouveau trailer de la saison 3 de The Walking Dead, qui reviendra sur AMC le 14 octobre prochain.

Et hop, un nouveau trailer pour la saison 3 de The Walking Dead, qui débutera le 14 octobre prochain !

Préparez-vous à prendre votre mal en patience, parce que cette saison sera diffusée en deux parties, une première moitié à partir d’octobre et la deuxième en février 2013. Vous avez intérêt à savourer chaque épisode, parce que l’attente risque d’être douloureuse (en espérant qu’ils se sortent les doigts du cul et qu’ils nous offrent de joyeux rebondissements).

On espère y voir beaucoup de tripes, de décès qui nous briseront le coeur, de bastons et surtout, plus de Rick, Lori et Carl (nan, j’déconne, qu’ils crèvent tous, TOUS).

Holliston, la série qui mixe Evil Dead II et The Big Bang Theory

Holliston est une série qui sera diffusée en avril sur la chaine FEARnet (que nous n’avons pas ne France, évidemment). Vendue comme une sitcom qui mélange Evil Dead II et The Big Bang Theory, Holliston promet d’envoyer du gros lourd et du guest en folie.

Une sitcom pour les fans de films d’horreur, réalisée par des fans de films d’horreur ? Il semblerait que ce messie soit sur le point d’arriver – du moins aux États-Unis – sous la forme de la série Holliston. Mais qui donc est à l’origine de ce projet incroyable ? Adam Green, réalisateur de Hatchet I & II et de Frozen, et son pote Joe Lynch, réalisateur de Wrong Turn 2 (le meilleur des 4, je maintiens) – soit deux mecs qui ont déjà bien fait leur place dans le milieu et qui ont un avenir prometteur.

Dans Holliston, Adam et Joe incarnent deux réalisateurs de films d’horreur en herbe qui enchainent galère sur galère dans tous les domaines (boulot, vie quotidienne et sexe opposé). Et si on en croit le premier teaser, ça promet d’envoyer du très très gros parpaing – vous pouvez même jouer à compter les guests qui s’incrustent joliment dans cette petite série – John Landis, Kane Hodder, Derek Mears, Tony Todd, Danielle Harris, Bill Moseley, bref, des visages bien connus des fans du genre et qu’on prend toujours énormément de plaisir à retrouver.

Et bonus, le petit sketch intitulé The Pitch dans le quel Adam Green et Joe Lynch proposent leur idée de série aux grands patrons de FEARnet.

La diffusion est prévue pour le 3 avril 2012 aux États-Unis… à suivre, donc !

Ugly Americans : une série qui fait plaisir

C’est pas souvent qu’on tombe sur des séries sympa pour les fans d’horreur, le temps des Contes de la Crypte est révolu et si on a pu se consoler avec des séries comme Masters of Horror ou Fear Itself (qui apportaient plus de déceptions qu’autre chose cela dit), ça reste maigre. Mais réjouissez-vous ! Il existe désormais une série animée pour les amateurs du genre, et bien que le résultat soit plus comique qu’effrayant, c’est quand même un putain de plaisir. Oui je dis des gros mots pour mettre l’emphase sur ma satisfaction, je suis une meuf comme ça moi.

Ugly Americans suit l’histoire de Mark Lilly, travailleur social humain dans un New York aux allures de freak show, dans lequel se côtoient démons, zombies, loups-garous et autres créatures non-identifiées. Le colocataire de Mark est un zombie, ses patrons sont des démons, son collègue est un Merlin au rabais, et l’Enfer est accessible via un grand escalator. Pour tous les nostalgiques de l’époque Beavis & Butt-Head, Daria & co, ça devrait vous faire plaisir. Si en plus votre truc c’est les comics des 50’s (dans l’esprit EC Comics) vous devriez déjà être en train de sautiller de joie devant votre écran en tapant dans vos mains (toute ressemblance avec une réaction que j’aurais pu avoir en découvrant la série est purement fortuite).

J’ai donc passé une partie de la nuit dernière à rattraper mon retard sur la saison 1 (dont 9 épisodes sont déjà sortis) en rêvant déjà au coffret DVD qui viendrait un jour honorer ma collection de sa présence. J’ai lancé un épisode « pour voir », et je me suis retrouvée accro en moins de 27 secondes (précisément). Ugly Americans, c’est beau, c’est drôle, c’est trash, c’est un peu dégueu, c’est drôle (c’est important de le souligner), mais vraiment drôle (j’insiste), et c’est rafraîchissant. Comme je vous l’ai déjà dit, je suis dans ma période revival 90’s à la recherche d’émotions perdues, et cette série me permet de retrouver cette impression de nostalgie dans un contexte tout neuf. Ce côté complètement tordu sans en faire des tonnes, comme si tout ce qui se déroulait devant nos yeux était finalement tout à fait normal, ça ne s’était pas fait depuis un moment. Alors hallelujah mes frères, mes soeurs, chantons les louanges d’Ugly Americans, parce que c’est vraiment, vraiment bon. Une série qui invente le concept de « baleine de terre » ne mérite que des applaudissements.

Oh, et le générique de fin, c’est Amerika par Rammstein.

D’autres extraits de bien meilleure qualité sont disponibles sur le site officiel de la série.

The Walking Dead : La série débarque le 31 Octobre !

J’ai eu mille et une occasions de vous en parler, de la naissance du projet à son aboutissement, les news n’ont pas arrêté de pleuvoir mais j’ai préféré attendre « le bon moment ». Et le bon moment c’est maintenant. Parce que je viens armée d’un paquet de vidéos pour vous allumer un peu sans trop avoir à vous faire patienter puisqu’il ne nous reste qu’une poignée de jours à tenir avant que la mini-série ne débarque enfin. L’ouverture de la saison se fera avec un pilote de 90 minutes, un vrai petit zombie flick à lui tout seul, de quoi frapper bien fort pour fêter le retour de l’horreur sur petit écran.

Je rappelle pour ceux qui suivent pas au fond que The Walking Dead est l’adaptation télé d’une bande-dessinée, qu’il faut lire, et que Pénélope Bagieu vous recommande chaudement sur MadmoiZelle. Les douze premiers tomes sont déjà sortis en France chez Delcourt, alors si vous avez les poches pleines de fric et une Fnac pas loin, c’est le moment de se bouger les fesses. Il va commencer à faire froid, ce sera le temps idéal pour se cacher sous la couette avec une pile de BD + les épisodes de la série. En attendant, voici les 6 spots TV disponibles pour se mettre en appétit.

Lire la suite