Destination Finale 5 : dans les coulisses de la scène d’ouverture

Destination Finale 5 est sorti en DVD le 25 janvier 2012 en France, et en décembre 2011, un extrait des bonus montrant les coulisses de la scène d’ouverture du film a été uploadé. Et moi, je suis passée à côté. Mais peut-être que vous aussi, alors voilà, cadeau.

Vous êtes-vous déjà demandé comment on tournait une scène aussi catastrophique que celles qui ouvrent les films de la saga Destination Finale ? Une grosse tragédie, plein de gens qui meurent salement, tout qui part en sucette… ça demande beaucoup d’effets spéciaux, et donc d’écrans verts. Mais pour les acteurs, ça donne quoi ?

Cette petite vidéo va peut-être en éclairer certains. On y voit donc la scène de l’effondrement du pont dans Destination Finale 5 dans son intégralité – d’abord la vision de Sam (Nicholas D’Agosto), puis sa réalisation – avec la version du film et la version « coulisses », et donc tous les écrans verts, les matelas et les câbles divers. Et franchement, c’est là qu’on se dit que ça doit pas être évident de jouer dans ce genre de film, rapport au fait que tu fais que fixer des écrans verts avec un air vachement paniqué parce que t’es censé voir tout un pont qui s’écroule mais en fait, non, t’es juste suspendu au-dessus d’un matelas, les yeux fixés sur un panneau.

J’en profite pour vous dire que si vous n’avez pas encore vu Destination Finale 5, il est encore temps. Croyez-moi quand je vous dis qu’il est beaucoup, beaucoup mieux que le 4 qui devrait être enterré dans une forêt maudite pour ne jamais être déterré. Nan, Destination Finale 5 est vachement plus chouette, et il apporte un petit quelque chose en plus qui vous laissera un joli sourire bien con sur la face, vous verrez.

Je sais, j’aurais dû en faire une revue, mais je pue des pieds, ça vous allez finir par le savoir, donc m’en voulez pas et allez choper le DVD, un saladier de popcorn et quelques potes, et on en reparle plus tard.

Publicités

Destination Finale : les plus belles morts de la saga

Destination Finale 5 sort ce mercredi 31 août, l’occasion de revoir quelques unes des plus belles morts de la saga.

Je vous l’ai déjà dit et je le répète : en ce qui concerne Destination Finale, les arguments de l’ordre du « pfff, c’est naze, y a pas de scénario » ne tiennent pas la route. Le principe est simple : le personnage principal a une prémonition qui le prévient d’une grosse catastrophe à venir (crash d’avion, crash sur une autoroute, crash de montagnes russes…), ce qui le pousse à évacuer les lieux, emmenant avec lui une demi-douzaine de victimes potentielles. Des vies sont donc sauvées, mais la Mort n’est pas contente, et va donc traquer les survivants, histoire de leur rappeler qu’on n’échappe pas à la Mort comme ça, et que ça va bien de la faire passer pour une conne, mais y en a qui bossent ici, et qui ont une réputation à préserver, merde.

L’intérêt principal de la saga réside dans les morts qui se succèdent au long du film. D’abord dans la catastrophe de la vision prémonitoire, puis celle qui survient après, puis les morts des survivants. Destination Finale fait de la mort un spectacle. Pas besoin de scénario bien ficelé, ni d’acteurs Oscarisés – tout est visuel, on s’en prend plein la gueule, on rigole, on fait des grimaces de dégoût, et on rigole de plus belle.

Célébrons donc l’arrivée du 5ème opus (rappelons que si celui-ci remporte le succès escompté, le 6 et le 7 seront filmés à la suite) en se repassant les 5 plus belles morts de la saga.

Lire la suite

Destination Finale 5 : premier extrait !

Après le trailer, voici un premier extrait du prochain volet de la saga Destination Finale. Extrait qui malheureusement, s’arrête pile quand ça commence à devenir bon. Bah oui hein, sinon c’est pas drôle. Avis aux traumatisés des yeux : ÇA PICOTE. Va falloir attendre la sortie du film pour savoir si son oeil finit oui ou non en acras.

Hmm, je sentais presque le courant d’air dans mon globe oculaire, c’était pas bon.

La sortie est toujours prévue pour le 31 août 2011 (c’est bieeeentôôôôt) et moi j’ai quand même VACHEMENT hâte. Parce que, comme je vous l’ai déjà dit, j’aime les morts spectaculaires sans scénario, une fois de temps en temps ça fait du bien. Surtout sur grand écran. La 3D, je sais pas ce que ça va donner, j’ai raté Destination Finale 4 lors de sa sortie. Nous verrons bien.