Scène Culte : La mort d’Helen dans Souviens-toi… l’été dernier

Souviens-toi… l’été dernier n’est pas un très bon film, mais ce n’est pas un mauvais slasher pour autant.

Il y a une bande de jeunes, un tueur masqué, un secret, une jolie tension qui monte en puissance et assez peu d’espoir. Malgré quelques scènes risibles (bien que rien ne surpasse celle de Julie (Jennifer Love-Hewitt) tournant en rond au milieu de la route et hurlant « WHAT ARE YOU WAITING FOOOOOR???? » à destination du tueur), Souviens-toi… tient quand même pas trop mal la route et fait bien le taff en ce qui concerne le quota de divertissement.

Je le revois régulièrement, avec bien moins de plaisir que d’autres classiques de l’époque, mais il garde néanmoins une place toute chaude dans mon coeur. Et oui, ok, c’est aussi en grande partie grâce à la présence de mes bébés Sarah Michelle Gellar et Ryan Philippe (et Freddie Prinze Jr. qui venait de faire son entrée dans le coeur de Sarah alors qu’ils ignoraient encore qu’ils allaient faire des bébés ensemble, hiiii). Je suis pas méga-méga-objective à cause de mon amour immodéré pour les slashers des années 90’s qui me rend un tantinet indulgente face à pas mal de merdouilles, mais comme de toute façon c’est mon blog, j’ai bien le droit d’encenser ce que je veux.

Il y a une scène, cependant, que je retiens plus que les autres et qui ne cesse de me crever le coeur à chaque fois que je la revois : celle de la mort d’Helen (Sarah Michelle Gellar, ma mie, ma douce, mon âme soeur). Je vous laisse la revoir avant de vous expliquer pourquoi elle me fait si mal :

Alors, pourquoi ça pique autant ? Pour trois raisons très simples :

  1. C’est SMG, et je déteste qu’on fasse du mal à SMG.
  2. Elle s’est battue, putain, qu’est-ce qu’elle s’est battue. Elle a couru, sauté, re-couru, est tombée, a presque été attrapée, et a couru encore un peu plus – elle méritait pas de finir en sashimi à trois centimètres de la victoire, c’est dégueulasse.
  3. ELLE ÉTAIT À TROIS CENTIMÈTRES DE LA VICTOIRE PUTAIN !!!!!!!!!

Tout ça pour qu’elle finisse déchiquetée si près du but, c’est quand même salement écrit pour le coup. Je sais pas si c’est du sadisme ou de la flemme, mais vu que le script nous vient de Mr. Kevin Williamson, j’opterais plutôt pour la première option. Toujours est-il qu’en tant que spectateur, difficile de ne pas hurler d’indignation devant cette scène et de se demander pourquoi donc Helen s’est-elle arrêtée et retournée SI PRÈS DE LA SORTIE ???? Ça n’a strictement aucun sens.

Alors vu que le tueur réapparaît devant elle on pourrait se dire que c’était baisé d’avance, qu’il était juste planqué devant une pile de pneus depuis le début et qu’elle n’aurait de toute façon jamais atteint son but, mais tout de même, ça fait gros là, niveau mise en scène. Du coup on est vénères et frustrés et, dans mon cas, inconsolables, parce que merde, elle méritait pas de finir comme ça.

Sinon, j’en profite pour vous avouer mon fantasme le plus secret ? Allez, ouais, je vous le balance : je bave sur la couronne d’Helen depuis mon premier visionnage de Souviens-toi… Je me suis retenue d’en parler dans Fashion Victims pour lui consacrer son propre moment de gloire ici.

Y A DES COQUILLAGES ET UN HIPPOCAMPE !!!!!

ÇA BRIIIIIILLE !!!!

OUHLALA !!!!!

Allez, salut.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s