The Reef : Trailer

Il FAUT que je vous parle de The Reef. Déjà parce que tout le monde commence gentiment à en parler mais aussi parce qu’on m’a raconté une partie du film et que j’ai failli en mourir. The Reef reprend le concept Open Water, des gens en plein milieu d’un nulle part mouillé, profond et infesté de requins, et me no likey les requins. Je passe en hyperventilation dès que j’ai plus pied dans la méditerranée alors je vous laisse imaginer le délire.

J’ai donc pris mon courage à douze mains (j’ai appelé des potes pour m’aider) et j’ai à mon tour visionné la bande-annonce du film. Trois minutes après j’étais en position fœtale dans ma penderie en train d’appeler ma mère.

De plus, c’est un film AUSTRALIEN, et si vous trainez un peu sur Madmoizelle, vous devez déjà connaître tout le bien que je pense de ce pays. Il n’y a pas de date de sorti française pour le moment (EVIDEMMENT, j’ai envie de dire) mais si ce film ne sort pas en France, je pense que je pourrais devenir violente.

Edit : Comme ça l’a été signalé dans les commentaires par chatducheshire (en personne), le film ne sortira donc pas en salles mais directement en DVD chez Wild Side. Tristesse.

Publicités

20 réflexions sur “The Reef : Trailer

  1. Cool, je ne connaissais pas ! J’avais adoré Open Water par contre, ça m’avait foutu trop mal à l’aise !
    Y’en avait un autre aussi un peu dans le même genre mais sans les requins, je ne sais plus comment il s’appelle mais il foutait encore plus mal à l’aise 😀 C’était l’histoire d’un groupe de pote qui sautent tous de leur bateau sauf qu’ils peuvent plus y remonter 😡

  2. The Reef ne sortira pas au cinéma mais directement en dvd au cours de l’année chez Wild Side

    hsz=> le film dont tu parles s’appelle « Dérive Mortelle »

  3. Je viens de voir le film, malgré la petite production, le film est très sympa et l’effet recherché dans ce genre de film est bien là !
    A rajouter dans « les fins de films qui foutent le cafard » 😀

  4. hsz: Le film avc les jeunes qui sautent à l’eau est en fait Open water 2, tu oublies de préciser qu’ils se retrouvent ts à l’eau sans avoir descendu l’echelle du bateau dc sans possibilité de remonter à bord alors qu’il y a un bébé ds la cabine …. l’ANGOISSE MONTE D’UN CRAN…
    En tc cas the reef m’a foutu la chair de poule ( qd je pense que je veux partir en Afrique du sud pour descendre ds une cage avc un Grand -blanc autour….) En tt cas je suis deg de ne pas pouvoir voir ce film sur un (très) grand ecran… Snif mais j’acheterai le dvd ( un avt gout de mon voyage) 😉

  5. Pingback: The Reef (2010) | Le Blog Horreur

  6. Comment encore diaboliser les requins ? En faisant des navets de ce genre. Rien n’y est réaliste. Quiconque à plongé avec des grands blancs sait que tout ça est ridicule. OK si vous ne connaissez rien à la mer et à sa faune. Mais passez votre chemin si vous êtes un tantinet amateur de vie aquatique. Mon seul message : Sauvons les requins que nous sommes en train d’exterminer. Pas le contraire !

  7. Bien, je vois que les avis divergent 🙂 Je vais être long, et je pense que je susciterai des critiques, mais qu’il en soit ainsi 🙂 !
    Globalement, j’ai bien aimé ce film…certes si vous êtes amateur de gore, d’épouvante, vous serez très déçu, par contre si vous aimez l’angoisse, si vous avez l’habitude de nager dans des eaux réputées potentiellement « dangereuses », si vous avez eu la chance de déjà croiser ne serait-ce qu’un requin (je ne vous parle pas ici de ces plongées avec shark feeding et touristes à tous les étages), cela vous rappellera certains frissons et « films » que vous avez pu vous faire au cours de plongées ou d’exploration PMT.
    Avec un gros-petit moins sur le montage, le jeu d’acteur et la réalisation parfois…
    Je m’explique de suite avant que Thunderheart ne me tombe dessus (je blague ;))! )…
    Je ne suis pas pour diaboliser les requins, animal qui me fascine, encore moins le Grand Blanc, quintescence du prédateur, oeuvre magnifique de la Nature.
    Et je suis comme vous pour leur protection…MAIS, on ne peut pas a contrario le canoniser.Là aussi ce serait une erreur (par canoniser j’entends l’absoudre de toutes les attaques qui lui sont imputables).
    OUI, la majorité des attaques de Requins Blancs sont des attaques de confusion de proie, voire elles ne sont sans doute pour beaucoup que l’ultime manière qu’à ce poisson hors du commun pour savoir ce qui lui fait face et l’intrigue tant : cet ultime moyen étant la morsure…
    Il est d’ailleurs notable de constater que nombre d’attaques imputables à des Grands Blancs sont des attaques à morsure unique, sans acharnement ensuite (et souvent sans décès)…
    MAIS le Grand Blanc reste un (Le?) prédateur, et ne pas le prendre en compte serait aussi lui manquer de respect.
    Les requins ne sont pas des mangeurs d’homme, nous sommes d’accord, sinon, ils rôderaient sur toutes les côtes, et chaque week-end ce serait des milliers d’attaques qui seraient à déplorer…
    Cependant, dans certaines circonstances, de tels prédateurs ce sont déjà rendu coupables d’attaques délibérées – motivées par la faim ? Motivée par une certaine territorialité ?
    Quelles que soient les raisons, on ne peut pas non plus nier ces attaques qui ne sont dès lors plus liées à une méprise ou à une « étude » un peu poussée de l’homme…
    Je me demande même si dans le film, la présence de la tortue morte à la dérive n’est d’ailleurs pas une manière de dire « attention, ce qui va se passer est juste ce que la Nature a prévu, ne diabolisez pas cette animal »…
    Bref, je ne suis donc pas d’accord lorsque je lis que cette histoire est irréaliste…il existe des cas célèbres d’acharnements (notamment celui qui a inspiré les Dents de la mer)…et comment pourrait-on en vouloir à un prédateur, qui, peut-être diminué, ou ne trouvant pas ses proies habituelles à cause de la sur-pêche, se laisse aller à tenter de survivre en se nourrissant « à bon compte », avec une proie certes inconnue et beaucoup moins « énergisante » que ses proies habituelles, mais tellement pataude et donc si aisément saisissable, sans danger, sans dépense énergétique majeure ? C’est la loi de la Nature, tout simplement…Je trouve d’ailleurs, pour ma part, que le comportement du requin est très bien vu…il ne se rue pas de suite sur ces proies, il jauge, il essaie de comprendre, il s’approche jusqu’à toucher pour mieux sentir, bref, le vrai comportement d’un requin à mon sens…qu’il y ait attaque ou acharnement ensuite, cela dépendra des circonstances, ainsi que de l’individu.
    Moi, j’ai adoré l’histoire (un peu moins la forme), elle m’a rappelé ce frisson lorsqu’en PMT vous croisez l’un de ces majestueux poissons…qu’ils soient gros ou petits, ils sont fascinant et électrisant à regarder, même si vous vous sentez bien démuni face à leur puissance et aisance…Idem pour le frisson lorsque vous voyez toutes sortes de poissons croiser à la limite de votre visibilité, disparaissant, apparaissant dans le Grand Bleu, Grand Bleu qui vous fait vous sentir vraiment très très petit dans ces moments là…bref, je crois que cette histoire, un vrai huis-clos, peut rappeler des souvenirs voire des peurs, et peut même emporter ceux qui feront l’effort de se dire : et si moi un jour, je me retrouvais dans le plus simple appareil, perdu au milieu d’un océan… ?

  8. ce film est la plus grande daube que le cinema n’est jamais connu il ne se passe rien du début à la fin et les personnages sont totalement debiles et ne font que des conneries de plus le passage de nuit ne dure que 2 minutes. En un mot : ne le regardez pas!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s