Le Dernier Exorcisme – (L’Étrange Festival)

« Le Dernier Exorcisme »

Réalisé par Daniel Stamm

Avec Patrick Fabian, Ashley Bell, Iris Bahr, Louis Herthum

Avant même que le film sorte, je vous en avais déjà dit du mal, et comme la moitié de la planète, j’avais râlé contre les ressemblances trop évidentes avec L’Exorcisme d’Emily Rose. Du coup j’ai été vachement surprise de constater que je passais un super bon moment… comparé à ce à quoi je m’attendais. J’ai sûrement plein de trucs à reprocher à ce film, mais ce n’est pas ce sur quoi j’ai envie de me concentrer après l’avoir vu.

Alors voici le scoop. Je n’ai pas détesté Le Dernier Exorcisme. En fait, j’ai même plutôt bien aimé. C’est juste que la tête d’Eli Roth me donne des envies de sexe et de violence en même temps et du coup ça fausse un peu mes impressions. Oui, je sais, Eli n’est que le producteur du film… n’empêche que c’est lui qui en parle le plus, et c’est lui qui a tapé le monologue lors de la présentation du film à l’Etrange Festival, alors que Daniel Stamm ne nous a dit que quelques mots. Bref, j’ai fini par réussir à faire le vide dans ma tête et à apprécier le film pour ce qu’il était et non pour celui qui en fait la promo, et j’ai même trouvé un nouvel amoureux pour remplacer Eli.

Le révérend Cotton Marcus, en pleine crise de foi (MAIS QUEL HUMOUR NOM DE DIEU), décide de filmer ce qui sera son dernier exorcisme, histoire de prouver au monde que tout n’est qu’arnaque et illusion. Il choisit donc un cas au hasard parmi les lettres de requêtes qu’il reçoit quotidiennement et débarque dans un petit bled de Louisiane pour s’occuper du cas de Nell Sweetzer, une jeune fille qui charcute les bestiaux de son père en pleine nuit, entre autres choses. Et évidemment, tout part vite en sucette. Ou pas. Ou si. Ou non en fait. Les retournements de situations sont multiples et assez variés pour ne pas être trop prévisibles. Mais surtout, la performance de Patrick Fabian dans le rôle du révérend Marcus est tellement énorme qu’il est difficile d’y être insensible. (ou de ne pas tomber amoureuse, dans le cas de certaines personnes). (suivez mon regard). (j’arrive pas super bien à me regarder moi-même mais c’était l’idée).

Le fameux problème des ressemblances entre le cas de Nell et celui d‘Emily Rose se dissipe bien vite, si bien qu’il serait complètement idiot d’en rester là et de l’évoquer à nouveau après avoir vu Le Dernier Exorcisme. Ce qui nous faisait tiquer, c’était la scène de la grange et le coup des contorsions. Mais le film va tellement au-delà de simple effets visuels prétendument flippants que la comparaison n’a vraiment plus lieu d’être. Les deux films sont totalement différents, et je vais même vous faire un aveu de ouf : j’ai largement préféré The Last Exorcism. J’avais aimé les sursauts provoqués par L’Exorcisme d’Emily Rose, mais ce n’était rien comparé aux éclats de rire lâchés devant les frasques de Cotton Marcus (j’ai utilisé frasques dans une phrase, je pense que je mérite une médaille). Je n’ai pas spécialement eu peur, bien que certaines scènes fassent quand même monter la tension, mais putain qu’est-ce que j’ai ri.

Plusieurs fois j’ai cru qu’on allait tomber dans le gros cliché et le prévisible, mais j’ai été surprise jusqu’à le dernière minute (que je n’ai pas appréciée mais pour le coup je ne dirai rien). Bien sûr j’aurais aussi quelques remarques à faire concernant le coup du « faux documentaire », mais je ne ferais que répéter ce qu’on dit tous sur chaque film qui utilise ce procédé depuis Blair Witch. Mise en scène trop évidente, l’éternelle question de « pourquoi mettre de la musique ? », ou encore « pourquoi le caméraman qui flippe sa mère s’amuse à faire des gros plans sur les visages de ses potes qui flippent leur mère au lieu de rester braqué sur le truc qui fait peur ? » et autres chipotages. Mais si on oublie cette histoire (et les dernières minutes en ce qui me concerne), Le Dernier Exorcisme est une assez bonne surprise. Peut-être que ça tient du fait qu’on était, en grande majorité, très pessimistes d’entrée de jeu et qu’on a tous joué les bâtards pendant des mois en crachant sur un synopsis et une bande annonce. Mais peut-être qu’on est tout simplement en présence d’un film d’exorcisme pas trop pourri pour une fois, et que ça nous fait un peu bizarre.

Si vous vous attendez à une série de scènes terrifiantes avec des images qui resteront gravées dans votre esprit, vous serez certainement déçus. L’action est centrée surtout autour des personnages, des êtres humains pour être précise. On n’est pas là pour assister à une boucherie ou à un défilé de créatures démoniaques – j’avoue, c’est à peu près ce que je voulais de ce film, mais finalement c’est tant mieux. Y a un peu d’abus du côté de « eh les mecs, la solution c’était ça ! …ah non, en fait c’était ça …ah non attendez, toujours pas… » etc, mais puisqu’on sort un peu des sentiers battus ça reste supportable. Utiliser un procédé banal pour en faire quelque chose d’un peu original, c’est le genre de truc que je peux pardonner (parce que je suis bonne).

Bande-annonce :

En salles dès le 15 septembre 2010.

Publicités

10 réflexions sur “Le Dernier Exorcisme – (L’Étrange Festival)

  1. Ha, d’après ta critique il est complétement différent de ce à quoi je m’attendais (film hyper flippant :x)!
    Bon, y’a plus qu’à l’attendre au ciné alors 🙂

  2. Ca y est, je l’ai vu. J’ai beaucoup aimé, le traitement, des personnages surtout est intéressant. Et la fin… Non mais je m’attendais pas à ça, j’ai été plutôt satisfaite pour une fois. Et la dernière , dernière minute… Rah punaise j’avais la haine, sérieux.
    J’m’étends pas, jvais spoiler sinon, vilaine que je suis ><

  3. J’ai été déçue… :/
    Mais ma cops et moi on est amoureuse de Cotton ^^

    Mais bon, je l’ai trouvé long a commencer, et pas assez effrayant, et la fin aurait pu être super chouette si elle avait été mieux traité…enfin si on pouvait comprendre en fait…

    Mais bon, je retiendrais Cotton qui me donne envie de crier « Halleluja !!!! » a chaque fois qu’il regarde la caméra et Nell qui est toooootalement flippante !!!
    Cette fille joue suuuper bien, elle est hyper convaincante et hyper flippante, ces parents doivent se chier dessus si ils la croisent la nuit dans le noir pour aller faire pipi haha

  4. Je rejoins parfaitement ton avis. Je viens de le voir à l’instant. On ne pouvait pas mieux résumer. J’ajouterai juste ma frustration pour ne pas avoir assez exploité ces moments ambigus où les convictions des protagonistes tombent petit à petit dans la douce décrépitude de l’antéchrist. De même, on remarquera que le caméraman, par ses remarques, reste toujours la personne la plus clairvoyante et que si on l’écoutait un peu plus…
    Un film qui restera « classique » pour les amoureux du frisson mais qui sera un pur délice pour torturer ses amis amateurs et passer un bon moment de sadiques rigolades

  5. Le film « D’horreur » le plus plate que j’ai vu a vie…

    Rien d’épeurant. Apres quelques heures a essayer de comprendre la fin du film, on se rend conte que sa ressemble au film « Le bébé de rosemary ».

    Si vous voulez absolument louer un film démoniaque,
    il existe un film qui s’appelle « L’exorciste » avec Linda Blair.
    Celui la vous fera flipper avec tout ses effets speciaux.

    bref, ne pas louer the last exorcism car vous serez extremement déssus.

  6. Pingback: Le Rite | Le Blog Horreur

  7. Pingback: The Devil Inside, la bande-annonce | Le Blog Horreur

  8. Pingback: The Last Exorcism Part II : le trailer | Le Blog Horreur

  9. Pingback: 13 Sins : le trailer | Le Blog Horreur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s