Hommage à Freddy Krueger part. 1 : Ses Plus Beaux Cauchemars

Ça y est, le grand jour est arrivé. C’est cette semaine que sort le remake tant redouté des Griffes de la Nuit. Les premières critiques font déjà froid dans le dos, mais je pense que ça ne surprendra personne, comme quoi il arrive parfois que mon pessimisme soit justifié. Alors aujourd’hui c’est en messager des dieux que je viens, pour atténuer la souffrance de ceux qui se seront jetés dans les salles dans un élan d’espoir et qui auront vécu cette grande désillusion (le premier qui me reproche d’en faire trop je le foudroie, j’ai besoin d’extérioriser). Il est temps, chers fidèles, de nous pencher sur ce qui a fait de Freddy Krueger l’un des meilleurs boogeymen de l’histoire du cinéma d’horreur et de nous recueillir sur la tombe fictive creusée par la réalisation de ce remake.

Are You Ready For Freddy ?

(j’avais prévenu pour la nostalgie)

o/ CALIIIIINNN !!!! o/

Ce n’est un secret pour personne, Freddy est mon idole, mon chouchou, mon préféré absolu. J’ai l’intégrale de la franchise, en VHS et en DVD (on sait jamais), un poster géant dans ma chambre, ses punchlines gravées dans mon esprit, bref, si je devais fonder une religion, je ferais de Freddy le messie (et moi je serais Dieu, faut pas déconner). Petite, j’avais peur de Freddy avant même d’avoir vu un de ses films, j’étais persuadée de voir son chapeau dépasser au pied de mon lit, mais j’ai très vite apprivoisé ma peur avec la bonne vieille technique du « si je me force à être de son côté il voudra pas me tuer », appliquée pour tous les films qui me foutaient la trouille. Il est alors devenu mon super copain qui faisait peur aux copines, mais pas à moi, parce que c’était mon pote et qu’il me ferait jamais de mal (enfance dérangée bonjouuur). Bref, on dira ce qu’on veut sur la franchise, peu importe la médiocrité de la plupart des films, il y a toujours quelque chose à aimer.

Maintenant je vais arrêter de vous saouler avec mon enfance et mes névroses sentimentales pour passer aux choses sérieuses. Les meilleurs moments de la franchise sont évidemment les cauchemars et les morts qui les accompagnent, c’est pourquoi je vous propose ma modeste liste – mais si je m’écoutais en vrai je les mettrais tous. Important : ceci n’est pas un top 10, j’ai pas réussi à définir un ordre particulier (j’ai essayé je vous jure) alors plutôt qu’une compétition, considérons ça comme une joyeuse célébration.

10. Debbie Stevens et la métamorphose Kafkaienne :

Debbie c’est la badass super balèze qui a peur des insectes dans les Griffes de la Nuit 4. Du coup Freddy décide de lui péter les deux bras et de la transformer en gros cafard, et encore aujourd’hui quand je vois quelqu’un soulever des haltères, je ne peux m’empêcher de grimacer (heureusement j’en croise pas souvent).

9. Phillip Anderson et le marionnettiste :

Il faut savoir que j’ai depuis… hm, toujours, une peur irrationnelle des marionnettes (entre autres), alors le visionnage des Griffes de la Nuit 3 a longtemps été une épreuve juste pour ce petit passage. Freddy en marionnette, c’était un peu la recette absolue de la trouille pour moi, même si aujourd’hui j’ai tendance à trouver ça plutôt comique.

8. Spencer et le jeu vidéo :

Dans La Fin de Freddy: L’Ultime Cauchemar (titre de gros mytho), Freddy tue Spencer (Breckin Meyer, vu dans Garfield) en jouant à un jeu vidéo ce qui est déjà pas mal trippant en soi mais en plus OH SURPRISE, y a un caméo de Johnny Depp !

7. Jennifer Caulfield et la téléphagie :

Dans Les Griffes du Cauchemar, Jennifer était obsédée par la gloire et les paillettes, et rêvait de devenir une superstar hollywoodienne et je me souviens qu’un copain m’avait dit « heureusement qu’elle rêvait pas d’être proctologue » – je vous laisse méditer là-dessus.

6. Sheila Kopecky et les dangers du roulage de pelle :

Malgré l’amour immodéré que je lui porte, je n’ai jamais poussé le vice jusqu’à fantasmer à l’idée de rouler une pelle à Freddy, et si jamais ça m’avait traversé l’esprit, Le Cauchemar de Freddy m’aurait calmée direct.

5. Dan Jordan ou : dormir ou conduire, il faut choisir :

Probablement l’une des scènes les plus grotesques de la franchise, et en plus j’étais un peu en colère contre Freddy parce que je l’aimais bien moi, Dan. Mais quand même, conduire une Krueger, ça doit pas être triste.

4. Mark Gray, la mort d’un super-héros :

Mark est persuadé qu’en devenant un super-héros, il pourra faire la peau à Freddy tout seul comme un grand. Mais quand Freddy se transforme en super-vilain, c’est foutu d’avance.

3. Greta Gibson et la boulimie :

Berk. Berkberkberkberk. Berk.

2. Tina Gray et la crise d’épilepsie aérienne :

Tina Gray est la toute première victime de la franchise, et sa mort est devenue culte depuis 1984. En même temps, y a de quoi.

1. Glen Lantz et les conséquences de la désobéissance :

Glen est un de ces personnages qui nous rend hystériques (pas seulement parce que c’est Johnny Depp) et qui nous fait gueuler sur notre écran parce PUTAIN ESPÈCE DE GROS DÉBILE VA, NANCY T’AS DEMANDÉ UN TRUC ET UN SEUL ET T’ES MEME PAS CAPABLE DE LE FAIRE, ÇA T’APPRENDRA SALE CON VA !!!!

Voilà pour la première édition de mon hommage à Freddy ! Au prochain épisode, on fera le tour de ses meilleurs moments, parce qu’il est pas seulement drôle quand il tue des gens, mais je vous laisse déjà digérer ces dix vidéos, ça devrait vous occuper un moment.

Publicités

10 réflexions sur “Hommage à Freddy Krueger part. 1 : Ses Plus Beaux Cauchemars

  1. Pingback: Tweets that mention Hommage à Freddy Krueger part. 1 : Ses Plus Beaux Cauchemars | Le Blog Horreur -- Topsy.com

  2. Freddy mon amûûûr xD

    Le coup de la boulimique,le roulage de pelle et le marionnettiste….. X_X
    Mais c’est tellement tordant n’empeche, tu as raison, Freddy c’est notre meilleur ami ^^

  3. Freddy m’a fait peur très longtemps (j’évitais soigneusement les VHS au vidéo club) mais je me suis auto-exorcisée et depuis je l’aime beaucoup ! comme quoi, faut pas s’arrêter qu’au physique hein

  4. Pingback: Freddy: Les Griffes de la Nuit 2010 (Revue) | Le Blog Horreur

  5. Pingback: Hommage à Freddy Krueger part. 2: Ses meilleurs moments | Le Blog Horreur

  6. Salut !! J’ai adoré te lire, on remarque bien combien tu peux l’adorer ! Par contre, même si je connais les films et scènes, je n’ai pas pu voir tes vidéos car Youtube semble les avoir effacer…

  7. Freddy est un personnage très sympathique pour moi depuis que j’ai fait un rêve où il m’a protégé de Jason qui voulait me découper en pièces. Maintenant que j’ai mieux appris à le connaître j’ai tout ses accessoires (griffes) et j’ai vu tout ces films…mais en 2010 j’ai vu le massacre, freddy a été relégué au rang de simple taré alors que c’est THE icône du cinéma d’horreur
    Malgré cela il reste mon favori de tous. Puisse freddy être éternel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s