James Franco incarnera le tueur en série Richard Ramirez au cinéma

Après Leonardo DiCaprio et Ryan Kwanten, c’est au tour de James Franco d’incarner l’un des plus célèbres tueurs en série de l’histoire. Ça nous fait donc trois gros psychopathes sur lesquels on va fantasmer tout en étant profondément mal à l’aise, ça va être cool.

James Franco jouera donc le rôle de Richard Ramirez, The Night Stalker de son petit nom d’artiste, qui a sévi dans les années 80 et compte à son palmarès 13 meurtres, 5 tentatives de meurtre, 11 agressions sexuelles et 14 cambriolages. Il a été arrêté le 31 août 1985 et se trouve actuellement dans une cellule au fin fond du couloir de la mort. Il existe déjà un film sur Ramirez, intitulé Night Stalker et sorti en 2002, mais il est pas très très bien alors je vous conseille d’attendre que James Franco sorte le sien. Parce qu’en plus d’incarner le tueur en série, Franco en profitera pour faire ses premiers pas en tant que réalisateur. Et le film, qui a été écrit par Nicholas Constantine et adapté d’un livre de Phillip Carlo, sera également produit par… Chris Cornell. Le chanteur de Soundgarden.

Le film tournera principalement autour de la personnalité de Richard Ramirez, de ce qui l’a poussé à commettre ces crimes, comment il est devenu le monstre qu’on connait, au lieu de se contenter de n’être qu’un vulgaire étalage de violence. Ça marche pour la fiction, mais quand on traite d’un sujet réel, avec de « vraies » victimes, ça devient tout de suite plus délicat. Ce ne serait peut-être pas une mauvaise idée de lire le bouquin de Carlo en attendant que le film sorte (le tournage débutera cet été, on a encore de la marge), histoire d’avoir une idée un peu plus précise de ce que sera le film. On en apprendra plus sur la jeunesse du Night Stalker, ses problèmes de drogues, son léger penchant pour le satanisme, sa relation avec son cousin qui a tué sa femme devant les yeux ébahis du jeune Richard, bref, ça risque d’être assez sombre mais plus intéressant qu’une simple reconstitution des crimes.

Et allez, pour détendre un peu l’atmosphère :

Découvrez les nouveaux visages de H.H. Holmes et de Charles Manson

En 2011, les serial killers seront beaux gosses ou ne seront pas. Deux biopics vont faire leur apparition l’année prochaine avec en têtes d’affiches Leonardo DiCaprio et Ryan Kwanten. Pas les premiers types auxquels je penserait pour interpréter des tueurs en série mais pourquoi pas après tout.

Leonardo DiCaprio incarnera H.H. Holmes dans le film The Devil in the White City, basé sur le livre d’Erik Larson. Considéré comme le premier serial killer américain, H.H. Holmes aurait tué entre 27 et 200 personnes (oui, c’est vague). Chambres à gaz, bains d’acide, fours géants, tables à disséquer et autres instruments de torture ont fait son bonheur à la fin du XIXème siècle. Avec l’aide des membres de sa boîte de production, Appian Way, DiCaprio a réussi à obtenir les droits d’adaptation et ils ont tous très hâte de balancer tout ça sur nos écrans. Et la perspective de voir DiCaprio dans le rôle d’un psychopathe éveille en moi de drôles de sensations.

Bijour !

Quant à Ryan Kwanten, c’est sous les traits de Charles Manson que nous le retrouverons, dans The Family. Un choix un peu surprenant mais Kwanten n’étant pas le pire acteur du monde, ça pourrait le faire. Jason Stackhouse avec une croix gammée sur le front, ça peut valoir le détour. Scott Kosar (qui a pondu les scripts de The Machinist et du remake de The Crazies), qui fait ici ses premiers pas en tant que réalisateur, tient à préciser qu’il ne s’agit pas d’un film d’horreur, bien que le sujet du film soit sacrément horrifique, le but étant d’abord de réaliser le premier « vrai » film traitant de la Famille Manson.

Kikoo !