Si L’Exorciste était une sitcom des 80’s

Et si L’Exorciste avait été une sitcom des années 80 ? J’suis pas bien sûre que ça aurait super bien marché…

Halloween approche, ce qui veut dire que :

  1. Ouéééééé, cooool, c’est bientôôôôôôt ! J’espère que vous avez bien préparé votre soirée DVD (sinon j’ai deux trois idées pour vous , ici, ou encore par là – c’est vous qui voyez)
  2. Le mois d’octobre – et donc d’Halloween – touche à sa fin, on ne verra plus de références au cinéma d’horreur à tous les coins des internets, on sera obligés de retourner dans nos cavernes froides et humides en attendant l’année prochaine. Tristesse.

Bref, profitons-en encore tant qu’on le peut.

Voici une petite vidéo qui transforme L’Exorciste en sitcom à rires enregistrés des 80’s. Alors forcément, au début, c’est drôle, et puis après on est confrontés aux images pas très marrantes du film, mais y a des gens qui rigolent derrière alors on comprend plus rien et ça en devient limite plus angoissant.

Mais c’est p’tet juste moi.

Publicités

Sélection de films à tendance paranormale

Ce mois-ci sur madmoiZelle, nous avons constitué un dossier spécial Paranormal. Autant dire que la participation du Blog Horreur est obligatoire, sinon je passe pour une grosse nulle (et à ce niveau là nous savons tous que j’ai des points de retard).

C’est donc l’occasion de constituer une petite liste de films à regarder pour célébrer le dossier de février, donc si vous n’avez rien à faire ce weekend, une petite séance de spiritisme entre copines et quelques films de cette sélection devraient faire l’affaire.

Lire la suite

Pourquoi je n’ai pas hâte de voir The Last Exorcism – Une note sur les films de possession

Vous avez peut-être entendu parler du projet The Last Exorcism, puisque ça fait près d’un an qu’on nous rappelle que « attentiooon, ça va sortiiir ! », « c’est pour bientôt ! », « téma une nouvelle image du tournage ! » etc. Ce qui fait frétiller tout le monde c’est le nom d’Eli Roth en tant que producteur. Personnellement, je ne le considère pas encore comme une référence absolue (cf. le label rouge Guillermo Del Toro dont je vous parlais), mais en même temps il n’a pas encore la filmographie d’un maître de l’horreur. Le réalisateur, Daniel Stamm, n’a même pas de page Wikipédia (haaan). Tout ça pour dire qu’il n’y a, au demeurant, aucune raison d’être excité par le film, ni de le rejeter en bloc.

Lire la suite