La Main Qui Tue – Les Indispensables d’Halloween #1

Pour ce premier épisode des Indispensables d’Halloween, (re)découvrez cette merveilleuse comédie qu’est La Main Qui Tue. 

idle-hands-525105a2044a1

Devinez qui est de retour ? Mais oui, c’est bien moi.

Nous sommes enfin en octobre, mois d’Halloween et donc de tous les horror nerds en mon genre. Ce mois nous appartient, à nous et à toutes les créatures des ténèbres qui peuplent nos rêves et nos écrans depuis notre plus jeune âge – il était donc parfaitement logique que j’organise mon grand retour sur le Blog Horreur pour célébrer le meilleur moment de l’année.

Voici donc le premier épisode d’une série qui comportera un nombre X d’épisodes parce que je vais pas recommencer à faire des promesses que je ne peux pas tenir, ce ne serait pas juste. Dans cette série, nous ferons le tour de mes films indispensables pour Halloween, ceux qui se regardent tous les ans au mois d’octobre pour célébrer l’arrivée de notre Noël à nous.

Ce n’est pas un classement et ce n’est pas non plus une sélection objective puisqu’elle est basée sur mes goûts, donc si votre film préféré ne s’y trouve pas, merci de ne pas envoyer Michael Myers me scalper le cul, contentez-vous d’en parler dans les commentaires !

Commençons tout de suite avec un de mes films préférés du monde entier, toutes catégories confondues : La Main Qui Tue. 

Réalisé par Rodman Flender en 1999, il raconte l’histoire d’Anton (Devon Sawa, un de mes nombreux amours de jeunesse, qui tenait également le premier rôle dans Destination Finale) (et Casper, c’était lui aussi), un jeune branleur américain qui perd le contrôle de sa main droite. Alors certes, dit comme ça on pense immédiatement à des choses sales (peut-être aussi parce que j’ai dit « branleur », certes), mais la main d’Anton est plus branchée slashers que PornHub, et décide donc de se désolidariser de son proprio pour orchestrer une sacrée tuerie dans sa ville. Pour ne rien arranger, Anton est fou amoureux de Molly (Jessica Alba) – mais pas évident de draguer quand on a une main maléfique qui cherche à foutre la merde sans arrêt.

Aidé de ses deux meilleurs amis (Seth Green et Elden Hanson), il mène donc une guerre sans merci contre sa main en tentant de minimiser les dégâts (mais c’est un branleur et nous sommes dans une grosse comédie horrifique, donc côté dégâts on a notre dose).

Si les décors vous rappellent légèrement les beaux jours de John Carpenter, c’est parce que La Main Qui Tue a été tourné dans le même quartier qu’Halloween, mais vingt ans après (comme dans « vingt ans après Halloween » et pas « Halloween – 20 ans après« , la suite des aventures de Michael Myers avec Josh Hartnett et Jamie Lee Curtis sorti, je vous le donne en mille, vingt ans après Halloween) (putain je vois d’ici vos cerveaux tourner sur eux-mêmes, pardon).

Si vous n’avez jamais vu La Main Qui Tue, je vous conseille de rassembler quelques potes, de la bouffe sale et grasse et de mettre vos cerveaux en veille avant de le lancer, parce que c’est du gros n’importe quoi. Ça va dix fois trop loin, ça dépasse les bornes tous les quarts d’heures, c’est blindé de répliques aussi cultes que débiles et, si vous êtes assez vieux pour avoir connu les années 90 dans toute leur splendeur, c’est plein de visages familiers qui devraient vous faire taper très fort dans vos mains de joie – il y a notamment un guest musical assez chouette qui m’a rendue euphorique à la sortie du film.

Ah et y a aussi un caméo de Tom Delonge de Blink 182 mais ça je vous le dis parce qu’il faut vraiment le savoir pour le capter : c’est des employés du drive-thru qui porte un chapeau de safari.

05-1

Petite anecdote personnelle : c’est également le film qui m’a fait découvrir Rob Zombie, puisqu’on y voit le clip Dragula en arrière plan dans une scène. J’ai été immédiatement subjuguée par les images et les sons émanant de la télé d’Anton et c’est ainsi qu’une grande histoire d’amour est née. Ce qui me fait penser que ça fait longtemps que je vous l’ai pas ressortie celle-là :

rob2

Hahaha.

Bref.

Comme je le disais, ce film est un énorme concentré de gros n’importe quoi qui en fait le film parfait des soirées DVD entre potes, notamment pour Halloween (mais ça fonctionne aussi le reste de l’année, vous vous en doutez). C’est le film à popcorn par excellence (et à autres substances mais eh oh y a des mineurs qui me lisent, après on va m’accuser de corrompre tout le monde et ça va mal finir).

Si vous riez facilement aux gags débiles et que vous aimez le gore à outrance et potentiellement mal branlé, ce film est fait pour vous. C’est un peu notre American Pie à nous, fans d’horreur. En mieux (parce qu’il y a de l’horreur). Bref, si ce film manque à votre collection, vous pouvez foncer et je vous assure que vous avez de très grandes chances de passer un très chouette moment.

C’est aussi l’occasion pour celles et ceux qui ne l’ont pas vu depuis longtemps de lui faire honneur en ce doux mois d’octobre et de le revoir, encore et encore. D’ailleurs vous savez ce que je vais faire là ? Je vais préparer le reste de ma sélection d’Halloween en regardant La Main Qui Tue en arrière-plan (grâce à cette application mortelle que je conseille aux possesseurs de Mac, c’est parfait pour bosser et regarder des films en même temps).

Publicités

3 réflexions sur “La Main Qui Tue – Les Indispensables d’Halloween #1

  1. t’as tellement l’air joyeuse sur cette photo avec rob! (et oh, comme je te comprends) je connais pas du tout ce film mais je vais m’empresser de suivre tes conseils, j’ai moi même tapé dans mes mains en te voyant de retour pour ma période préférée de l’année ❤

  2. Haaaaa Davon Sawa, mon amour de jeunesse aussi! Je surkiffe ce film et personne ne comprend jamais pourquoi, je suis heureuse que toi oui.
    Ps: je te hais pour cette photo avec Rob (<3)

    Bisous bisous

  3. J’ai une soirée film avec des amis cette semaine, si j’arrive à les motiver je suis sûr que ça passera super bien après « Jumanji ».

    (je me souviens de la première fois où j’ai vu ce film, quand j’ai vu Seth Green j’étais tout « WAHOUUU MAIS C’EST GÉNIAL », et quand j’ai vu le reste du film c’était pire^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s