Revue: Lake Mungo (After Dark Horrorfest)

« Lake Mungo »

Réalisé par Joel Anderson

Lake Mungo est la raison principale pour laquelle je vais commencer à me renseigner de manière beaucoup plus précise sur les films que je m’apprête à regarder. Terminés les petits suspenses, les effets de surprise, j’en veux plus. Plus jamais. De toute ma vie. Bon ok j’en fais peut-être un peu trop mais là il est 3 heures du matin et je suis en train de regarder Bob l’éponge pour tenter de penser à autre chose. Tout en écrivant cette revue qui est sur le point de me faire revivre le calvaire que je viens d’endurer (jesuisunedramaqueen.com) (Patrick l’étoile de mer a une crampe au cul).

Lors d’une sortie en famille au bord du lac, Alice Palmer, 16 ans, se noie. Après l’enterrement de leur fille, les Palmer commencent à remarquer qu’il se passe des choses étranges autour d’eux, et ressentent une présence dans leur maison… Lake Mungo prend la forme d’un faux documentaire, enquêtant sur les évènements qui suivent la mort d’Alice, à grand renforts de preuves photos et vidéos. Alice a un message à faire passer et souhaite communiquer avec le monde des vivants, et si j’avais pas peur qu’elle vienne me manger, je dirais bien que je la haïrais toute ma vie pour ça. Mais chut. Plus l’enquête avance, plus les Palmer réalisent qu’ils en savaient finalement peu sur la vie d’Alice.

Lake Mungo est une tentative intéressante dans le domaine du faux-documentaire, et fait un peu le même effet qu’un premier visionnage de Blair Witch. Il ne se passe pas grand chose mais on n’en ressort pas spécialement à l’aise. J’ai un gros problème avec les histoires de fantômes, donc je manque un peu d’objectivité sur ce coup là, ne prenez pas mes mots pour des vérités absolues (je sais, c’est hyper tentant). Toujours est-il que je suis actuellement très mal à l’aise et j’arrête pas de mettre Bob sur pause pour vérifier si il n’y a pas des bruits bizarres chez moi. BREF. Lake Mungo nous offre quelques retournements de situation, plus ou moins surprenants (j’ai ri comme une bossue pour le premier, beaucoup moins après) (ma connexion vient de sauter, Bob a disparu, je veux mourir), mais évidemment le traumatisme vient essentiellement des images post-mortem d’Alice, lors de ses prétendues apparitions. Vidéos et photos perturbantes, venant de sources différentes, témoignages, séances avec un médium, on a les deux pieds dans le surnaturel et c’est pas très agréable.

Allez, je vous donne l’occasion de vivre un grand moment avec moi : si vous matez ce film, soyez attentifs devant les vidéos trouvées sur les téléphones portables, vous saurez exactement quand mon cœur s’est arrêté de battre à tout jamais. En dehors de ça, le faux-docu est plutôt bien foutu, même si les réponses aux interrogations du début ouvrent la porte à mille autre questions qui restent plus ou moins inexplorées. Il est facile de décrocher à certains moments, quand les témoignages se font trop longs ou trop peu croustillants, mais au moins ils ont le mérite de laisser aux gens comme moi l’occasion de souffler un peu entre chaque crise d’angoisse. J’aimerais bien vous dire que j’exagère, mais… oui bon, techniquement j’exagère, mais j’ai vraiment flippé ma race alors j’ai le droit.

Téma la fenêtre... téma la putain de fenêtre sa mèèère ! (cliquez pour agrandir)

Après Dread et Hidden, Lake Mungo est ma troisième « bonne » surprise dans cette édition 2010 de l’After Dark Horrorfest, et je vous le conseille malgré tout parce que 1) il y a des chances pour que vous vous foutiez bien de ma gueule en réalisant que c’est pas si terrible que ça 2) il est pas trop mal dans l’ensemble alors vous ne perdrez pas complètement votre temps 3) pour toutes les mauviettes qui cherchent à passer une nuit blanche, vous pourrez me remercier et m’envoyer des lettres de menace pour vous défouler.

Bande-Annonce (que je n’ai pas regardée, comptez pas sur moi pour le faire maintenant) :

Publicités

26 réflexions sur “Revue: Lake Mungo (After Dark Horrorfest)

  1. Pingback: Tweets that mention Revue: Lake Mungo (After Dark Horrorfest) | Blood, Guts & Bones -- Topsy.com

  2. Je ne sais pas si je dois te remercier ou non pour la review de ce film que j’ai regardé hier soir après être passée par ici. J’vais la faire courte : +1000 pour ton article, j’suis peut-être une mouillette mais j’pense exactement la même chose (mon dieu mon dieu les vidéos des portables x_x, aah le générique de fin !) et même après avoir maté un bout d’OSS 117 pour essayer d’évacuer le malaise et bah non, j’me suis endormie bien cachée sous la couette (et je n’ai pas dormie tout de suite). Alors merci, mais pas trop xD

  3. Coucou !! Bon alors moi je viens de le regarder et franchement je l’ai trouvé assez bof bof comme film. Ok le fait de le tourner en version documentaire est une bonne idée, mais qu’est-ce que le film est mou !! Il ne se passe rien (à part 1 scène ou 2) bref, c’est pas le film de l’année quoi lol. Paranormal Activity m’a fait beaucoup plus flipper !! Mais à vous de juger alors regardez le et venez nous dire ce que vous en avez penser !! Bisous et bonne nuit ! (oui il est 4h du mat’ lol)

  4. J’ai vu lake mango y a pas longtemps et franchement coté frisson j’ai connu mieux ,il ma pas fait frémir un seul instant mais les paysages sont magnifique
    (halala l’Australie).Donc je le conseil même si coté flipage c’est pas ça il reste quand même à voir rien que pour l’histoire de cul tordu avec les voisins Oups! j’en ai trop dit.

  5. Punaise, je viens de voir que quelqu’un avait trouvé Paranormal Activity de mes fesses flippant… Aïe… bon, heu, sinon, je crois que je vais me le tenter çui là, il me fait les yeux doux depuis un moment, et ça commence à bien faire oh ! et je verrai bien si je suis un courageux qui n’a peur de rien… ou pas. :p

  6. Coucou, je me sers de ton site pour choisir mes nuits de l’horreur 🙂
    Merci :p

    Vla pour la présentation, sinon merci beaucoup, je me suis chié dessus, baromètre de tension au top niveau, mais plus grace à toi qu’au film 😉
    Ta revue m’a tellement mis en halène, que je m’attendais à un film du genre paranormal activity qui m’a somme toute bien fait flipper!

    Je suis un super bon public de film de peur, je sursaute à tout, j’en ai tellement vu que je sais quand ca va faire peur, donc j’ai encore plus peur (magique non la peur par anticipation ;)) et là je suis restée sous pression tout du long, mais je me suis un peu sentie dans un reportage de Mystère (et voila comment tuer un film de peur en une phrase :D)
    Un peu flouée. Peut être que tu aurais du préciser que c’était pas du genre esprit vengeur qui fait flipper sa race dès que la nuit tombe 😉

    En tout cas j’avoue qu’il est bien foutu, je suis pas encore très sure de bien avoir pigé l’histoire, surtout la fin, j’attends qu’un pote finisse de le voir pour en parler avec lui.

    Enfin voila, un méga long commentaire pour rien, mais merci pour tes articles, continue, je suis une fan silencieuse 😀

  7. Attendez, là… Ce truc fais encore moins peur que Paranormal Activity?! Je l’ai vu au ciné et j’ai bien regretté d’avoir payé ma place: 90 looongues minutes d’ennui.

  8. Je voudrais le regarder mais j’ai pas les sous-titres (et je suis une vraie quiche en Anglais^^) quelqu’un sait où les trouver? J’ai le même problème pour Dread qui est cité dans l’article…

    Bon sinon pour ce qui est d’avoir peur j’espère que c’est plus efficace que Paranormal Activity parceque là j’attend toujours de comprendre où on est sensé avoir la trouille, et pourtant je suis pas une grande courageuse!!

  9. Dis voir.. Il faut voir quoi, dans la fenêtre ?? Non je me demandais parce que perso je vois rien :$
    Je n’ai pas encore vu ce film et t’as réussi à me foutre les boules, donc j’ai pas regardé la bande annonce non plus, voilà ! Je le mets sur ma liste des films à voir..

  10. Maintenant que je revois la photo, avec un souvenir un peu moins frais du film, j’avoue qu’en fait c’est difficile de voir quoique ce soit… mais lorsque cette scène apparaît dans le film tu captes tout de suite que la fille (morte) les regarde de derrière la vitre. L’image était encore récente dans ma tête quand j’ai rédigé la revue, du coup j’étais à fond dans le délire et j’ai pas capté qu’en fait on voyait pas grand chose quand on ne savait pas quoi chercher haha. Faut vraiment le vivre par soi même en fait, qu’on aime ou qu’on déteste.

  11. Je suis d’accord avec Lucie pour Eden Lake, ceci dit je ne vois pas bien pourquoi le citer ici, ça n’a pas vraiment de rapport (si ce n’est le titre, ok).

    Mais bref. Entre les commentaires des uns et des autres, j’hésite à le regarder seule ou avec mon mec. Et étant donné que je suis une trouillarde puissance 10000, je crois que je vais opter pour la deuxième option.

    Avis à venir donc…

  12. + 4 pour ton article.

    Je me cherchais un film sympa et j’ai lu ton article en cherchant un résumé de  » Lake Mungo « .

    J’avoue avoir allumé toutes les lampes et fouillé toute ma chambre avant de m’endormir en position foetale avec la musique joyeuse de Mary Poppins en fond.

    Mis à part cette joyeuse nuit, j’ai beaucoup aimé le film, bien construit et le concept ( avec ce qu’elle voit sur la vidéo de son portable etc ) est vraiment innatendu et pétrifiant.

    Alors merci de ton conseil ! Je m’y fierais encore !

    XO

  13. Pingback: The Tunnel (2011) | Le Blog Horreur

  14. ben dis donc ma grande (ou mon grand malade) il est vraiment pourri POURRI ton film !!!!apre que toute la famille pleure (en passant par la grand mére et le grand pére interwievé….enfin bref DE LA POURRITURE TON film qui n en ai d ailleurs pas un ..a mon avis il a du se pendre le réalisateur!!!!

  15. Euu.. deejaydjo68, je crois que t’as le droit de t’calmer.
    Déjà c’est pas SON film. & puis personne te force à regarder, donc t’enflammes pas, si t’as pas aimé.

  16. deejaydjo68: ça te dis quelque chose la communication non agressive? Ici on a juste l’avis de Mandy, qui prend du temps pour nous faire des revues coolos, elle est sponsorisé par aucun film hein… Si t’as pas aimé okay tu viens tu le dis mais y’a des façon plus polies.

  17. Et bien et bien ! N’étant pas fan du genre, je dois avouer que j’ai été agréablement surpris… Comme quoi on peut toujours avoir quelques vicieuses petites surprises.
    La montée est lente, ce qui a une furieuse tendance à prendre confiance et *PAF* le fameux coup du portable, simple, précis, efficace ! Cette scène effleure l’indicible même si on s’y attend je trouve qu’elle marche cruellement bien.
    Je pense qu’il faut vraiment entrer dans le film sans apriori et la sauce prend. J’ai eu à côté de moi une personne qui ne s’est pas projetée et donc n’a pas eu le même avis que moi.

    P.S : deejaydjo68 -> Je pense que le réalisateur a dû se pendre oui, mais pas pour les « raisons » que tu exposes… Le fait de ne pas accrocher est tout à fait compréhensible, moi-même il m’arrive de passer à côté de certains films décris sur ce blog mais de là à faire du KiKouLoL de Troll… C’est quelque peu insultant pour le travail effectué mais aussi pour les personnes qui, elles, l’ont apprécié (Et j’en fais partie). Donc, mis à part les arguments « forts » du genre *POURRI* et *POURRITURE* (notifiant ta tendance volcanique au mouvement lovecraftien) what else ?

  18. Salut salut !

    J’ai decouvert ton blog depuis peu et je me suis lancée dans ce film. Mais je dois dire que j’ai été plutot décue… C’est plutot lent et pas franchement effrayant. Je suis une vraie chochotte en temps normal mais la vraiment je n’ai pas du tout accroché…
    Je n’ai pas trouvé grand chose d’effrayant à ce film, et surtout un certain nombre de choses que j’ai trouvé incoherentes. Mais peut etre que je n’ai pas fait assez attention aussi ^^.
    Tout ce pavé pour rien en fait, mais j’aime bien raconter ma vie aussi 🙂
    Bonne continuation en tout cas j’aime beaucoup le thème de ce blog, il n’y en a pas assez !

  19. Hello!
    Alors pour ma part.. J’ai pas eu le courage d’aller jusqu’à la fin! ^^’ Oui, oui, je suis une froussarde level 100. Comme tout le monde dit que les vidéos sur le portables sont horribles, je me suis arrétée avant.
    Quelqu’un peut me dire du coup ce qu’il y a sur les videos? Parce que du coup je compte pas regarder la fin du film tellement je redoute ce moment. xD >__<"

  20. Bonjour ,
    Je me permets de laisser mon avis sur votre fort sympathique blog concernant Lake Mungo :
    C’est vraiment un très bon film : profond et intelligent ; Les productions habituelles depuis quelques années ( j’évite d’utiliser leurs noms car on ne les connaît malheureusement que trop ) sont les fast foods, les autoroutes,de ce genre de cinéma , . Lake Mungo est un chemin de traverse, un met des plus fins .
    D’ailleurs , il me fait penser par son atmosphère ( notamment la musique ) , son mystère au film ,australien aussi, de Peter Weir « Pique-nique à Hanging Rock » , qui n’a pas réellement le même thème mais qui pourtant le rejoint énormément .

  21. Bé moi, je l’ai trouvé bon ce film ! Une autre façon de jouer avec les nerfs, et le film prends VRAIMENT son envergure une fois le vrai twist dévoilé 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s