Trailer : Le remake de Flatliners fait monter la sauce

En 1999, Kiefer Sutherland, Julia Roberts et Kevin Bacon s’amusaient à tester les limites de la mort dans Flatliners (L’expérience Interdite) de Joel Schumacher. Le 22 novembre 2017, ce seront Ellen Page, Nina Dobrev et Diego Luna qui s’y colleront dans le remake réalisé par Niels Arden Oplev.

Je sais, je sais, on en a ras le cul des remakes. Mais quitte à en faire, autant s’attaquer à des films qui ont effectivement besoin d’un petit coup de neuf et qui gagneront à profiter des nouvelles technologies. C’est un fait, Flatliners n’a pas super bien vieilli – il garde une esthétique très punk et plus 80’s que 90’s pour le coup, et il reste intéressant et dérangeant, mais il sent un peu la poussière.

Dans la version 2017, les choses promettent de prendre une apparence bien plus lisse et de tabasser le spectateur à grands coups de jump scares – méthode que je respecte lorsqu’elle est bien appliquée et que les jump scares sont 1) justifiés, 2) pas des faux sursauts de merde pour jouer avec les nerfs du public comme un chat qui surgit de nulle part ou un pote qui fait une vieille blague pourrie et 3) quand le film ne repose pas uniquement sur ce gimmick facile.

Je ne sais pas trop si mes trois règles seront respectées, mais le trailer m’a donné envie d’en savoir plus alors qu’à la base j’en avais strictement rien à carrer de ce remake, c’est peut-être bon signe. Ou peut-être que je m’apprête à me faire pigeonner, qui sait.

Pour rappel, voici le trailer de l’original :

C’est pas tout à fait la même ambiance, malgré quelques répliques reprises au mot près.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s