Venez voir Se7en au MK2 Bibliothèque mardi 8 janvier à 20h !

Envie de (re)voir Se7en de David Fincher sur grand écran ? C’est possible, si vous vous pointez au MK2 Bibliothèque le mardi 8 janvier prochain à 20h.

Dites donc les loulous, ça vous dirait pas de (re)voir Se7en de David Fincher sur grand écran ? Ben si vous habitez à Paris ou que vous êtes dans le coin mardi prochain, c’est possible. Comme tous les mois, nous organisons une séance madmoiZelle au MK2 Bibliothèque, et ce mois-ci, on a décidé de passer Se7en. Alors normalement, si vous êtes des gens cool et bien élevés, ben vous viendrez.

Moi j’y serai en tout cas, et je compte sur vous pour m’y rejoindre. Histoire que je sois pas la seule connasse à hurler « WHAT’S IN THE BOOOOX » dans la salle.

Donc ça se passe au MK2 Bibliothèque, le mardi 8 janvier à 20h, et ça coûte 4,90€. Pour réserver votre place en ligne, c’est par là que ça se passe.

IMPORTANT – Si vous avez une carte UGC Illimité, ça se passe comme ça :

Le système de réservation en ligne MK2 ne permet pas aux détentrices de carte UGC Illimitée de réserver votre place dans la salle. Ceci dit, si vous venez 1h avant la projection pour retirer votre billet, vous pourrez avoir votre place gratuitement via votre carte, mais dans la limite des places disponibles (autrement dit : on ne peut pas vous garantir l’accès à la salle si vous n’avez pas acheté votre place sur le site). Si vous voulez assurer le coup, vous devrez réserver (et payer) une place en ligne. Comme d’habitude, le prix de la séance est de 4,90€.

 

Allez, venez, on se fera des bisous et ce sera cool.

Top 5 : Les fins de films qui foutent le cafard

Bon alors on va commencer par un bon gros disclaimer : CE POST VA CONTENIR DE GROS SPOILERS BIEN GRAS ET JUTEUX. Forcément hein. Assurez-vous donc de bien avoir vu le film dont je parle avant de vous lancer dans la lecture du paragraphe. Je dis ça pour vous.

Il existe des films d’horreur qui peuvent pousser au suicide. Comme on est en plein mois de Novembre et qu’on va tous progressivement s’éteindre en attendant le retour des beaux jours (dans environ 6 mois, ne me remerciez pas pour ce coup de masse dans vos petits cœurs), je me suis dit que c’était le bon moment pour mettre un peu le nez dans la boue. Quitte à déprimer, autant y aller à fond, sinon c’est pas marrant. Je vais donc passer en revue les fins de films qui m’ont personnellement traumatisée et qui m’ont donné envie de faire un joli vol plané par la fenêtre en hurlant à l’injustice.

Je le redis un coup pour ceux qui suivent pas : NE LISEZ PAS LA SUITE SI VOUS N’AVEZ VU AUCUN DE CES FILMS. Allez les regarder tant qu’à faire, et revenez me voir après.

Lire la suite