Les trailers du lundi #1

Que s’est-il passé la semaine dernière dans le monde merveilleux des trailers de films d’horreur ? Voici un petit récapitulatif rapide.

nurse3D

Eh ouais, je sais, j’assure tellement pas une cacahuète que je suis obligée de trouver des vieilles techniques pourries genre « compilation du lundi » pour fournir un peu de contenu au blog. Mais j’ai jamais autant bossé de ma vie qu’en ce moment, donc j’ai un peu de mal à gérer le reste, j’avoue.

Du coup je tente effectivement un nouveau truc : plutôt que de mater des trailers dans mon coin entre deux rédactions d’articles pour Biba (oui, je bosse pour Biba maintenant, en effet) tout en les gardant pour ma gueule, je vais tenter de vous tenir à peu près au courant, avec quelques jours de retard, au moins une fois par semaine – le lundi, parce qu’on a toujours besoin d’une raison de se lever le lundi. Après, c’est sûr que si on tombe sur trois semaines de creux d’affilée dans l’actu, je suis dans la merde, mais eh, je tente.

Voici donc une petite sélection des trailers de films d’horreur mis de côté la semaine dernière et qui m’ont excitée ou au moins un peu intriguée.

The Babadook, de Jennifer Kent

Déjà, cinq points d’office pour le titre, parce qu’il est très marrant. Ensuite, cinq points supplémentaires parce qu’il a été réalisé par une femme.

Une mère célibataire, fraîchement veuve, galère un peu à convaincre son gamin que le monstre qui l’empêche de dormir chaque nuit n’est que le produit de son imagination. Elle fait bien la maligne, mais finit par se rendre compte qu’il y a peut-être bien un truc qui cloche dans cette baraque, au final.

Ce film australien est en train de faire le tour des festivals, et se pavane actuellement à Sundance, ce qui fait qu’on va encore devoir attendre un petit peu avant d’en savoir plus sur ses dates de sortie officielles (et son éventuelle disponibilité en France).

The Quiet Ones, de John Pogue

La nouvelle production de la Hammer est réalisée par John Pogue, qui était notamment à l’origine de Quarantine 2 - la suite du remake américain de [REC] qui n’était pas très très bien du tout – du coup ça me fait un peu flipper. Mais après tout, tout le monde a droit à l’erreur et je suis une fervente défenseuse du droit à la seconde chance, donc bon, ça se tente. Même s’il a aussi écrit le scénario du Vaisseau de l’Angoisse, bon. Ainsi que la trilogie The Skulls – Société Secrète.

BREF. Je reste ouverte d’esprit.

Le pitch est simple mais fait saliver : un professeur de physique décide de rassembler une équipe dans le but de créer… un poltergeist. Tout simplement.

Sortie prévue le 25 avril aux États-Unis.

Raised By Wolves, des Butcher Brothers

Les Butcher Brothers sont de retour – après le remake (nul) d’April Fool’s DayThe Violent Kind, The Hamiltons, et The Thompsons, les revoici avec Raised By Wolves.

On reprend le modèle classique « groupe de jeunes + élément perturbateur = décès généralisé des troupes » avec une bande de skateurs qui se rendent sur les lieux d’une ancienne secte pour squatter leur piscine vide. Sauf qu’évidemment, l’esprit du leader de la secte traîne encore dans les parages et apprécie moyennement qu’on vienne faire les mongolos dans sa piscine.

Et pour être tout à fait honnête avec vous, ce qui me donne envie de voir Raised By Wolves, c’est ça :

raisedbywolves

Je sais pas pourquoi, mais j’le baise. Même s’il ponctue toutes ses phrases par « yo ». Même s’il a pas l’air siii ouf que ça en vrai. Mais je n’aurais pas de repos tant que je n’en aurais pas eu le coeur net. Et c’est con, parce qu’il n’y a pas encore de date de sortie annoncée, HAHA.

Blood Glacier (The Station), de Marvin Kren

Marvin Kren, le réalisateur du très cool Rammbok (si, c’est français cette phrase, laisse-moi tranquille) revient avec une histoire à mi-chemin entre The Thing et Alien (avec repompe totalement assumée de la tagline « In space no one can hear you scream » remixée à la sauce glacier).

Des scientifiques bossant dans les alpes allemandes découvrent que leur petit glacier a des fuites : un étrange liquide s’en échappe et semble avoir une drôle d’influence sur la faune locale.

Le film a été présenté en France à l’Étrange Festival et continue sa petite route à travers tous les festivals de films du monde – pas de date de sortie officielle dans nos contrées pour le moment, donc.

Nurse 3D, de Douglas Aarniokoski

Qui a envie de voir Paz de la Huerta en infirmière qui tue des gens sous Xanax ? C’était une question piège, je sais que vous avez tous levé la main – en même temps, comment refuser, hm ?

Dans Nurse 3D, elle incarne Abby Russell, une infirmière un peu toquée (hahaha, « toque » ! « toquée » ! vous l’avez ?!) qui tue probablement autant de gens qu’elle en sauve et qui développe une obsession tout à fait saine (non) pour la jeune Danni, au point de s’immiscer dans tous les recoins de sa vie.

On y retrouve également Katrina Bowden, qui commence à avoir un bon CV en matière de films de genre, grâce à ses apparitions dans Tucker & Dale vs. Evil, The Shortcut, Piranha 3DD, Hold Your Breath ou encore Scary Movie 5 (oui, bon, hein, oh, eh, bon) – mais également Judd Nelson aka ce bon vieux Bender, du Breakfast Club de John Hughes.

Sortie prévue le 7 avril 2014 aux États-Unis. 

Scorned, de Mark Jones

Après un passage remarqué dans Nip/Tuck et dans la nouvelle version de Beverly Hills, AnnaLynne McCord semble avoir pris goût au cinéma de genre puisqu’on la retrouve dans Scorned, un an après Excision (dont je vous parlerai peut-être un jour si je me décide à me sortir les doigts du cul et à reprendre les revues un de ces quatre).

Encore une jolie petite histoire de vengeance, Scorned nous raconte l’histoire d’une jeune femme qui découvre que son mec la trompe avec sa meilleure amie – et plutôt que de les afficher sur Facebook avec des smileys en colère, elle prend les choses en main et décide de leur montrer un peu de quel bois elle se chauffe.

C’est également l’occasion de retrouver Viva Bianca, découverte dans le rôle d’Ilithyia dans la série Spartacus (R.I.P., mon coeur saigne encore, je ne m’en remets toujours pas, cette série me manque tellement), qui va encore s’en manger plein la gueule, et c’est bien fait pour elle. (enfin, pour Ilithyia, pas pour Viva, la pauvre, elle a rien demandé) (MAIS ELLE AVAIT QU’À PAS JOUER UNE TÉTRA-CONNASSE AUSSI PUTAIN).

Sortie prévue le 4 février 2014 aux États-Unis. 

Bonus : Hannibal, Saison 2

OHLALA. OHLALA. OHLALA. OHLALA.

C’est tout ce que j’ai à dire.

(MADS MIKKELSEN FÉCONDE-MOI DANS UNE MORGUE) (ah non y avait ça aussi).

Rendez-vous le 28 février pour le lancement de la saison 2 d’Hannibal, cette série si belle et si parfaite et si cool.

Voilà, c’est tout pour cette semaine, rendez-vous lundi prochain pour un nouveau point trailers/news (sauf si rien ne sort cette semaine, évidemment) (ou alors p’tet que j’essayerais d’inventer des trucs, on sait pas).

5 réflexions sur “Les trailers du lundi #1

  1. Ca fait quelques mois que differents trailers de THE QUIET ONE traînent sur « Tontube », et j’ai l’impression qu’il va envoyer du lourd de gras de chez saint doux ! ( Et comme tout le monde le sait si bien, « Le gras, c’est la vie ! » ( 10 points et un bisou pour celui qui me retrouve le nom de ce célèbre prophète ! ^^ )

    • Je l’ai vu et j’ai failli m’endormir à plusieurs reprises, ce qui m’arrive rarement. Mais bon, je suis déçue par tous les films que je vois en ce moment, ce qui explique l’absence totale de mise à jour sur le blog…

      • Erf… J’avoues que j’ai du mal à trouver du lourd en ce moment et de la motiv pour regarder les films a la maison. Petite bonne surprise, THE HUMAN RACE, sorte de « Marche ou creve » de notre époque, plutot bien foutu, sympa et qui a le chic pour nous faire haïr des participants des les 1eres minutes où on les voit ;)

        Bon bah je jetterai un z’oeil sur THE QUIET ONE par curiosité mais je risque d’être fort déçu comme pour THE BABY. Merci Mam’zelle ! ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s