Atrocious (2010)

Atrocious est un film espagnol qui raconte l’histoire du massacre d’une famille, composé d’images recueillies par les caméras de deux frères et soeurs, qui enquêtent sur des légendes urbaines. Ça fout une bonne petite pression comme on les aime.

Atrocious, réalisé par Fernando Barreda Luna, utilise la technique infaillible (haha, ou pas) des images récupérées par la police et montées pour en faire un film qui fait peur – zéro crédibilité sur ce point, à moins qu’on nous fasse mater des snuff movies à notre insu, mais soit. Ça a très bien marché pour Blair Witch, donc tant que ça reste un minimum cohérent, on fait comme si on y croyait. Et Atrocious prouve encore une fois que le genre du found footage n’est pas mort, et n’est pas non plus à jeter. Il y a encore du bon, et tous ceux qui ont une bonne idée mais un budget qui se limite à trois euros et deux sandwiches triangle ont quand même leur chance.

July et Cristian ont une passion en commun : les légendes urbaines. Et comme ils ont aussi une caméra et une connexion internet, ils s’amusent régulièrement à enquêter sur différentes légendes et à poster le résultat en ligne. Ils profitent donc d’une semaine en famille dans leur maison de Sitges pour enquêter sur une légende locale : une jeune fille se serait perdue dans les bois en 1940, et apparaîtrait régulièrement pour montrer le chemin à ceux qui s’y perdent la nuit. L’occasion idéale d’aller jouer les Winchester, caméra à l’épaule. Mais comme nous le rappelle le début du film, ils ne survivront pas à cette aventure. Mais QUI ou QUOI a bien pu leur faire du bobo ? MYSTÈRE.

De l’art de maîtriser le Rien

A partir de là, vous vous doutez bien que je ne peux plus trop m’étendre sur les détails du film, sinon je vais me retrouver avec une foule en colère sous mes fenêtres et je serai lapidée sur la place publique (je vous connais). Mais je vais répondre tout de suite à la question qui vous brûle les lèvres : Atrocious est-il un film qui vaut le détour ? OUI. Oui mesdames, oui messieurs, si le found footage c’est votre came, prière de regarder ce film SUR LE CHAMP. Ouais bon dit comme ça on dirait que je vous présente le nouveau Blair Witch (quoi que, si j’en crois ceux qui ne l’ont vu que récemment "pfff, c’est nul, y s’passe que dalle, Paranormal Activity ça fait plus peur que ça hein"), alors que non, Atrocious n’est pas sans défauts. Mais il est quand même vachement cool, il met bien la pression comme il faut, sans trop insister.

Le truc, c’est que ça se joue vraiment sur pas grand chose. Contrairement à Grave Encounters, par exemple, qui utilisait tous les trucs possible et imaginables pour terroriser le public, quitte à en faire un peu des caisses, Atrocious mise sur la subtilité. Vous allez clairement flipper pour pas grand chose, dans le sens ou non, il n’y a pas de comptines pour enfants, de fantômes en colère, d’apparitions brutales, de meubles qui volent dans tous les sens… Mais c’est le fait de ne RIEN savoir pendant tout le film qui risque de vous tuer. Ceux qui préfèrent les films qui jouent sur la pression psychologique plutôt que les effets visuels à outrance seront ravis.

Un film qui nous prend pas pour des cons

Le film prend le temps qu’il faut pour s’installer, poser le décor et l’ambiance, nous familiariser avec les lieux et les personnages. Et au moment où on commence à se sentir chez nous, et à se dire que "mouais, bon, dodo un peu là"… BIM. Pression. Et après ça, la tension monte de minute en minute jusqu’à nous crisper complètement. Et, tout en serrant votre couette dans vos petits poings en redoutant chaque virage pris par la caméra, vous vous demanderez "MAIS QU’EST-CE QUI SE PASSE BORDEL DE MERDE ? C’EST QUI ? C’EST QUOI ? C’EST OÙ ? POURQUOI ?" – mais il faudra attendre les toutes dernières minutes pour trouver la réponse.

Alors à un moment, j’me suis prise pour une experte du FBI et je me suis dit "pfff, nan mais ça va, c’est grillé là, je sais c’qui s’passe, arrêtez de me prendre pour une bite". Et après j’me suis pris une petite claque dans la gueule parce que j’y étais pas du tout. Mais j’ai bien kiffé. Ça aurait été carrément moins drôle si j’avais eu raison (notez que je n’aime avoir tort que dans ce cadre là, sinon je tape des gens).

Donc oui, je vous recommande Atrocious, et je re-signe mon contrat de confiance avec les films d’horreur espagnols. Maintenant je vais appeler ma mère et pleurer doucement dans le combiné en la suppliant à voix basse de me laisser rentrer à la maison.

33 réflexions sur “Atrocious (2010)

  1. Je veuuuux le voir !

    Sinon, quand t’as parlé des Winchesters dans le début de l’article, j’ai eu la sensation de voir un reportage des ghostbusters ahah du coup on va voir si ce film va calmer mon rire moqueur néanmoins attendri devant ces bras cassés.

  2. Comme souvent, je suis d’accord avec toi. Je DEVAIS regarder ce film. Il est abominablement génial.

    J’ai pas lu ta review avant de voir le film et de poster mon propre avis, je ne voulais pas me laisser influencer.
    Et, une nouvelle fois, je te rejoins. J’ai pris une bonne claque, je me suis laissée embarquer, j’ai tout cherché, mais j’ai rien capté. Sauf au moment où tout s’imbrique.

    Et là, ça fait mal. Et je suis comme toi, je rends grâce aux dieux du cinéma d’horreur espagnol.
    Par contre, je suis curieuse de connaître la théorie que tu avais développée avant d’avoir vu la fin…

    Je mets aussi mon petit avis, même si c’est relativement similaire (toute ressemblance avec un article existant est totalement fortuite)

    http://ouh-la-vilaine.over-blog.com/article-atrocious-85754329.html

  3. Merci pour ce blog, et pour les idées de films. J’ai regardé Grave Encounters hier et j’ai fais ma fille tout le long. Et j’ai pas dormi en mode Le Fantôme il va venir me voir sisi j’en suis sure.
    Atrocious, je vais me le faire dans la semaine du coup (dormir, c’est pour les faibles!)(Et ce soir, c’est Insidious,je le sens bien aussi).
    Encore merci en tout cas :)

  4. Moi je l’ai vu, j’ai trouvé ça plutot bien, mais la fin tend à surprendre plus qu’à choqué. Le sujet est en effet grave, mais le montage est parfois trop inégal.

    On peut dormir sur juste une oreille après !

  5. satané ordi (il a tt melangé)!!! ce com etait pour grave encounters, quoiqu’il en soit j ai vu il y a quelques heures, les espagnols s’en tirent plutot bien , comme toi Mandy, je pensais avoir tout capté sur cette Mélinda et le reste, bref je pouvais aller me rhabiller, pas mal

  6. J’ai vraiment apprécié ce film façon "documenteur". Le schéma est assez classique et ça m’a vraiment fait penser à la façon de filmer du Projet Blair Witch. Ok, comme plein de films aujourd’hui mais là, il y a vraiment un truc que je retrouve du PBW: le fait de ne rien voir (juste entendre) et de ne pas en savoir plus que les protagonistes (voir moins). C’est très éprouvant d’attendre de voir une chose qui terrifie les personnages. Les derniers found footage que j’ai vu en montraient beaucoup trop je crois pour que je puisse vraiment avoir les jetons. Et la solution était toujours celle auquel je pensais au début, donc pas de vraie surprise.
    J’ai adoré le final du film, même si je me suis doutée à la moitié qu’il se tramait quelque chose du genre plutôt que ce qu’on pourrait penser au départ. Mais c’est assez chouette de tromper le spectateur de cette façon.

  7. une excellente surprise, moins aboutis que rec et moins ambitieux,
    ce film m’a fait passé un "agréable" moment : peu de clichés, on va droit au but, la fin est excellente, peut être qu’on peut regretter un traitement un peu trop lisse, j’aurais aimé quelque chose de plus transgressif en rapport avec la fin.

    mais très largement supérieur à the tunnel (film qui se la raconte, pompeux et foireux) dans sa simplicité et sa sobriété.

    n’est pas Jaume Balaguero qui veut non plus, sans surestimé le bonhomme…(à force de pomper REC…)

  8. Atrocious est sympathique sans casser trois pattes à un canard.
    La réal’ est pas super bien pensée, le scénar ne tient pas bien la route: pourquoi lorsque notre vie est en jeu prenons-nous d’abord la caméra avant de prendre nos jambes à notre coup?
    Certes, le fait de ne rien montrer est une bonne chose, mais justement cette qualité s’avère un gros défaut: il ne se passe pas grand chose (la séquence dans le labyrinthe est beaucoup trop longue). Et le final trop esthétisant à deux sous casse toute le cahier des charges du film en terme d’esthétique minimaliste. Idem pour le twist qu’on devine plus ou moins mais dont la pseudo explication ne sert absolument à rien.
    Bref, si vous aimez le found footage, je conseille bien évidemment Blair Witch, mais surtout les méconnus Documents Interdits (c’est français !!) dont notamment l’épisode du Cas Ferguson, qui est bien évidement la base de TOUT les films de found footage. Cet épisode me glace encore le sang…
    Je conseille très très fortement aussi le film japonais inconnu NOROï, qui est pour moi une tuerie sans nom en terme d’ambiance sonore, de cohérence scénaristique. Ça ne fait pas sursauter mais on en sort retournée par cette ambiance glauque.

  9. Salut je viens juste de découvrir ce blog ^^ merci pour ces articles parce que je suis très intéressé par ce genre! Malgré plusieurs déceptions (notamment le dernier exorcisme, devil inside) je reste à l’affût d’autres petites perles horrifiques ^^

    Pour ce qui est d’Atrocious je l’ai regardé hier soir et j’ai été déçu par le fait qu’on voit vraiment rien (ce qui est, paradoxalement, prenant à la vision du film lol) mais la fin est quand même surprenante! En gros ça reste sympa à voir grâce au net quoi ^^

  10. Bernard Queen, qu’entends-tu par "est à la base de tout les found footages??

    Ce soir je vais regarder Noroï, je suis curieux de voir ce que cela va donner!

  11. Pingback: Concours Atrocious : 5 DVD à gagner ! | Le Blog Horreur

  12. J’ai trouvé le film "Atrocious" vraiment nul, un vrai navet.
    Il fait pas peur, je me suis limite fait chier devant, le seul point positif est le crie de la jeune fille que j’ai adoré, c’est tout.
    Et on connait déjà la fin quand [edit de Mandy Reeks : TUTULUTUTU PAS DE SPOILERS]

  13. qui est bien évidement la base de TOUT les films de found footage–> ah bon il me semblai que cannibal holocaust etait sortit 6 ans avant :p

  14. Je viens de découvrir le blog, c’est super sympa.
    Je suis d’accord avec toi, Atrocious mérite qu’on y jette un œil.
    C’est assez amateur et maladroit, mais quand même il y a quelque chose à creuser.
    Par contre, là où je ne suis pas d’accord c’est sur la fin que j’ai trouvé extrêmement prévisible et assez mal amenée.
    Il y a une (trop) longue partie du film où il ne se passe rien ou pas grand chose, et je trouve que tout par en sucette un peu trop soudainement. Ce qui me plaisait notamment dans Blair Witch, c’est cette tension latente qui monte en un crescendo à te faire bouffer le coussin avec lequel tu te caches la tronche pendant tout le film. :)
    En tout cas, bonne revue. Tu m’as convaincue de le regarder et je t’en remercie !

  15. Ta revue m’a convaincu de jeter un oeil au film. Le seul titre me faisait plutôt penser aux idioties genre "Saw" et déclinaisons ; et franchement, plus envie de me retrouver devant des scènes de tortures à dégueuler, là.

    Et donc ouais, j’ai aimé ++. Effectivement, comme dans tout film de ce genre, la mise en place est plutôt tranquille, on commence à anticiper sur le scénario (genre "toi, le chien, si t’es là c’est qu’il va t’arriver des bricoles"), on est en terrain connu. Mais pour peu qu’on se soit mis dans de bonnes dispositions – perso, j’ai regardé le film sur mon PC, au casque et dans le noir complet -, les premières scènes de nuit sont quand-même bien flippantes. Le coup de la caméra infra-rouge ou chais pas quoi, ça marche toujours. Et la seconde moitié du film, tout à coup complètement folle, ne laisse pas trop de répit, juste comme il faut. Je sais pas trop quoi penser de la fin en revanche, surprenante, mais pas si importante à mon avis, compte tenu de l’efficacité du film.

    A conseiller, effectivement :)

  16. Salut à vous cher visionneur et visionneuse,

    Tout d’abord merci à toi de faire partager ta critique sur ce film, c’est très intéressant.
    Malheureusement j’aurai aimé avoir les même frissons que toi sur ce film, parce qu’honnetement j’ai pas eu la chair de poule une fois, (et je dis pas ça pour me la raconter) en fait je trouve que le film part sur une bonne route mais après c’est un peu baclé je trouve. Le mec qui court 5min dans la fôret ça vas 30s avec ses respirations, ça m’a bien énervé. Vous me direz : "mais c’est du found footage c’est normal" bah oui mais avec le projet de blairwitch je n’ai pas eu cette désagréable sensation qu’une personne vous soufle dans la gueule.

    Mais je dois avouer que la fin m’a assez plu, même un peu bluffé malgrés ces 1h10 de film c’est un bon début. Et j’en redemande un peu plus avec quelque amélioration. ^^

  17. Euhhhh, Jsuis ptetre pas très intelligente, mais jsuis pas sûre d’avoir compris la fin (en même temps j’étais à moitié en train de dormir)…

    Sinon, j’ai trouvé ça pas mal, (pas un truc ou ça force sur le gore), le scénario est pas mal…

  18. J ai trouvé Atrocious consternant. malgré une bande annonce aguicheuse, necessité de rebaptiser, cette perle apres un visionnage laborieux de «ridiculous»… Rien a dire, rien de nouveau, juste une fluette imitatation des classiques du genre reality avec des scenes d horreur insoutenables de cris et de feuillages a la lampe torche au km. Cela fait peur… Mais la c est pour autre chose.. en bref, palme du foutage de gueule. Nul et a eviter…

  19. moi j’adore se film j’ai vraiment eu très peur mes se qui me tracasse c’est que la mère est impliquer dans cette histoire,mes apppar sa le labirinte le puit est tout se truc flipent moi j’adore !!! le seu moment qui ne ma pas fait flipper c’est quand il arrive sa a mis un peu de temps mes appar sa c’est génialle je kiifff ;)

  20. Avez vous vu la tache noir qui se déplace sur le mur quand Christian se retrouve dans sa chambre avec la chaise qui coince la porte au moment ou le bruit de la porte retenti ??

  21. Pour moi ce fut une grosse déception, déjà parce que j’ai très rapidement compris de quoi il allait retourner… Ensuite parce que personnellement, quand il ne se passe rien dans un film, je pense à autre chose, donc, ben pour me mettre la pression, tu peux te lever tôt, je suis pas du tout dedans. Ou alors je manque de compassion. En tout cas je me suis ennuyée. :(

  22. "Atrocious est-il un film qui vaut le détour ? NON"

    Je suis toujours épatée par les films qui durent moins de 90 minutes, mais qui paraissent pourtant tellement longs ! Autant le film partait bien, l’histoire de la légende urbaine, le lieu, … mais ça commence à devenir très long au moment où le film est censé être angoissant. La scène de nuit dans le labyrinthe semble durer une éternité, pour au final pas grand chose. En plus la caméra embarquée donne envie de vomir et le jeune qui filme en respirant comme un sanglier, c’est juste insupportable, et puis le fait de filmer coûte que coûte est quand même assez incohérent. La fin est plutôt bien, dans le sens où ce n’est pas forcément celle qu’on aurait pu imaginer. Ceci dit, avec un peu de logique on devine très rapidement la fin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s