Freddy vs. Jason (Comité de Défense des Films Pourris)

C’est loin d’un être un secret vu que je le gueule sur tous les toits : J’ADORE Freddy vs. Jason. J’ai dû le voir une bonne vingtaine de fois et à chaque fois je suis partagée entre le facepalm affligé et la ola générale en comité de une personne. Je suis la première à admettre que ce film est pourrave mais je ne peux m’empêcher de l’aimer profondément, d’un amour pur et cristallin. Et puisque personne ne semble comprendre pourquoi, voici ma tentative d’explication.

1. FREDDY VS. JASON

Si je pouvais le souligner en rouge 20 fois ça donnerait un peu plus d’intensité à mes propos, mais on va se contenter d’insister encore une fois : FREDDY. VS. JASON. Histoire que ça ressorte bien. On a rarement fait plus attrayant. (y a bien eu un certain Alien vs. Predator mais faudrait voir à pas trop déconner avec nous non plus). Tout bon fan d’horreur est plein de ce genre de fantasmes (entre autres) et passe son temps à inventer tous les crossovers possibles et imaginables en bavant incontrôlablement. Puis un jour, le rêve se réalise. Quelqu’un se décide à mettre au monde le film tant attendu, réunissant deux des plus grands boogeymen de ce monde. Alors là, deux choix s’offrent au fan : 1) faire le bâtard en crachant sur tous les défauts du film en pleurant dans les jupes de sa mère parce que le réalisateur a gâché son rêve, sa vie, son avenir, tué des bébés phoques et condamné la planète ou 2) se contenter du peu qu’il a réussit à obtenir parce que de toute façon, si il en veut plus, il a qu’à le faire lui-même et soyons honnêtes deux minutes : y a pas moyen. Donc autant se détendre un peu et apprécier ce que le monde a à nous offrir même si c’est clairement pas ce qu’on avait demandé au Père Noël (aka Ronny Yu).

Quoiqu’il en soit, ce film nous offre FREDDY vs. JASON (ouais nan mais j’insiste hein, vraiment, parce que vous avez pas l’air de saisir l’ampleur du truc). Et il apporte son lot de scènes cultes, même si les personnages secondaires (= humains) sont chiants comme la mort, les scènes avec Freddy et Jason valent leur pesant de cacahuètes. Je pense notamment à Jason qui tape l’incruste dans une rave party, en habits de feu, cramant un champ de maïs sur son passage et tailladant tout ce qui passe. C’est de l’ART. Oui. Quant aux bastons entre les deux tueurs, eh, si les pas de danse de Freddy vous donnent pas envie de vous joindre à lui, je sais pas ce qu’il vous faut.


2. LE SYNDROME DU "SO BAD IT’S GOOD"

Ça c’est un truc qu’on voit plus trop de nos jours, mais jusqu’au début des années 2000, il était encore assez courant de tomber sur un petit film d’horreur tellement pourri qu’il en devenait génial. Maintenant quand c’est pourri, c’est pourri, et y a rien pour rattraper le désastre. Je voudrais pas repartir sur mon discours de vieille d’avant-guerre à base de "l’horreur, c’était mieux avant" en crachant sur la nouvelle génération mais force est de constater que bon. hein. vous même vous savez quoi. Mais il suffit de piocher dans toutes les autres décades pour tomber sur des films qui collent parfaitement à la catégorie du "pourri qui défonce". Et Freddy vs. Jason en fait partie.

Tout y est incroyablement stupide, jusqu’au casting qui nous offre quand même une des Destiny’s Child, mais on sait exactement à quoi s’attendre. Il n’y a pas de tromperie, on nous prend pas pour des cons, c’est juste une putain de partie de plaisir faite pour les fans qui rêvaient de ce moment depuis des années. Si Megan Fox et Angelina Jolie se roulaient une pelle sur grand écran, personne ne penserait à critiquer ce qui les entoure, bah là c’est pareil. Freddy et Jason sont sur le même écran, alors le reste on s’en branle. On a du sang, du sexe, des gags vaseux, mais que vous faut-il de plus nom de nom ?! (ça fait peur quand j’m’énerve hein?).

3. L’APOGÉE DES DEUX FRANCHISES

Haaan ! Hiii ! Oooh ! Hérésie ! Elle a osé !

Oui. Et je le vis plutôt bien. Il suffit de jeter un oeil aux deux opus qui ont précédé la sortie de Freddy vs. Jason. Côté Freddy : Wes Craven tente de faire le ménage et revient en 1995 avec une version remasterisée de Freddy dans Freddy Sort de la Nuit. Et si on est honnêtes deux minutes, on peut le dire : c’était pas terrible. Pendant 7 films, Freddy est resté le même – à quelques détails près – et il a fallu attendre l’arrivée du crossover pour le voir reprendre enfin du poil de la bête. Freddy est déchaîné, plutôt vener, dégaine trois punchlines à la seconde et fout un bordel pas possible autour de lui. Il est au centre de l’action et ne lâche rien. Quant à Jason, sa dernière apparition remontait à l’an 1993, lorsque sorti ce bijou absolu qu’est Jason va en Enfer (qui me donnait toujours envie de rajouter "…pour daaaanser la samba, il vaaaa de ville en villeuh, pour aaaapprendre le pas" quand j’étais gamine)Film dans lequel Jason joue un rôle minime puisque son esprit habite les corps de ceux qu’ils croisent. Autant dire que le masque de hockey n’est pas super présent dans cet épisode. Et un Jason sans Jason, c’est un peu comme…

…Hem. Le tout dernier fut l’absolument merveilleux Jason X (ironie, sarcasme, humour) qui ne mérite même pas qu’on s’attarde dessus. Les deux franchises étaient donc sérieusement en train de sombrer, il fallait bien que quelqu’un fasse quelque chose pour remuer un peu tout ça. Alors Ronny Yu est arrivé sur son grand cheval blanc et vous avez tous fait les ingrats parce que vous êtes que des râleurs mais franchement, retapez-vous les deux franchises, ça vous aidera peut-être à relativiser. Tout Hollywood avait fait le tour des deux histoires, il n’était pas possible de reproduire les succès des débuts, la seule solution était donc d’innover. Avec un concept complètement absurde (mais déjà introduit dans les dernières secondes de Jason va en Enfer, c’était le destin) et qui se devait d’être aussi grotesque qu’il l’a été. Je suis la première à en vouloir toujours plus et à trouver quelque chose à redire même quand je pourrais me contenter de saluer la performance d’un réalisateur, mais pour Freddy vs. Jason, c’est impossible. Le film m’a offert tout ce que j’en demandais. Même Robert Englund a eu l’air de prendre son pied, et on n’avait pas vu Freddy aussi énergique et hyperactif depuis un moment.

Voilà.

Au moins j’aurais essayé. Si parmi vous se trouvent des fans de Freddy vs. Jason, je vous invite à rejoindre ma cause et à faire du porte à porte pour essayer de convaincre le reste du monde. Nous devons nous unir pour défendre ce bijou sous-estimé du cinéma d’horreur. A mon avis il se passera encore pas mal de temps avant qu’un tel crossover se reproduise, alors autant apprécier celui qui nous a été gracieusement offert.

Alors faites un bon geste, achetez-en 15 exemplaires et allez faire le tour du quartier. En Blu-Ray même si vous vous sentez un peu ouf.

About these ads

24 réflexions sur “Freddy vs. Jason (Comité de Défense des Films Pourris)

  1. Tu as oublié de mentionner Jason X comme le dernier de la série.
    C’est mal.

    Sinon je plussoie, je l’ai revu il y a peu et je le trouve très sympatoche pis c’est FREDDY VS JASON KEUWA comme toi en fait.

  2. Putain la honte, j’avais prévu d’en parler après l’interlude des Inconnus mais du coup j’ai été trop perturbée, c’est corrigé.

  3. film de merde .Mais c’est vrai que les nouveaux films sont de la merde!
    Avec un freddy qui baise et qui ne tue personne originalement ou avec les griffes……fatigué des obsénitées des film c’est vraiment allé trop loin!Et l’innocence alors!

  4. Pinaise, ce film…
    A sa sortie, nous étions seules une amie et moi, dans la salle de ciné, c’était génial, je me souviens que j’avais aimé du début à la fin (avec un petit + pour la scène où la destiny s childs se fait sauter le nez ! Sns oublier la LOOOONNNNGUE scène de FREDDY vs JASON avec un fond sonore + que bandant !)
    Ce film reste pour moi une pure tuerie, je le revisionne souvent…
    Par contre Jason X: à chier !

  5. Coucou, je viens tout juste de tomber sur ton blog, et ça me fait trop plaisir de tomber enfin sur quelqu’un du même avis que moi. FREDDY VS JASON, ça déchire tout, et faut dire que Vendredi 13, c’était un peu naze passé le 6ème qui m’avait bien fait rire, et Freddy passé le 5 dont j’avais adoré l’ambiance.
    Donc forcément, un versus qui se prend pas au sérieux avec des litres de faux sang, des filles nues, des blagues, et le tout rythmé et avec des passages juste géniaux, je prend!

  6. Tout à faire d’accord avec toi. Les deux franchises sont relativement pourries (mais jouissives), surtout les Vendredi 13 (parce que les Freddy sont quand même pas mal), donc mettre les deux bonhommes ensemble, je ne vois pas comment ça pouvait faire autre chose qu’un "so bad it’s good"). Y’a + l’essence de ces séries dans ce film que dans les reboots respectifs sortis ces dernières années (surtout par rapport au nouveau Freddy, vraiment moyen)…
    Et puis que quelqu’un ait osé faire ce film rien que parce que la fin du Jason 9 l’annonçait je dis Wow!

  7. Énorme ta petite référence aux Inconnus :P

    Ah, les films d’horreur… ça me rappelle ma 3ème et les nuits blanches avec les copines, à regarder 7 ou 8 films d’horreur à la suite avec le pop corn et tout ce qui s’ensuit !:)

  8. Heuu moi j’ai bien aimé Jason X , justement parce que c’était tellement merdique qu’on avait l’impression que le film était produit par AB1 … et pour la scène du sac de couchage aussi xD

  9. Alors
    Bon, ok, la je vais etre clair,
    en ce bel après midi du 06 avril 2012 je me faisais uber-violemment chier au taf, attendant qu’un gros beauf vienne me demander ou était "intouchables" alors qu’une énorme plv avec 12000DVDs et BRs trônai a 2metre 50 du sus cité gros naze.
    Me baladant de blogs en petits sites sur mes sujets favoris (horreurs, JV, et autre proders) je tombe ici après avoir cherché une review de "atrocious" sur notre ami le gougueul.
    Je commence a lire et magie, je OLOL joyeusement et en toute sincérité, (chose qui, après quelques décennies de surf m’arrive, je l’avoue sans honte, plutôt rarement).
    Je me dis que c’est pas possib’ qu’une nana aussi con dans la démarche que moi ca me semblai assez irréel, alors j’entame d’autre article et j’ai carrément TROLOLOL même a des moments….
    Et puis je tombe sur cette partie du blog, celle des chefs d’œuvres en périls et incompris, le CDFP.
    Et enfin, sur la review de Freddy VS Jason (a genoux bande de Kevins et sucez moi ce glove et cette machette dans une dévotion des plus larvaire!!!!)
    Et force est de constater que je suis tombé amoureux de toi apres tel brulot, tu es magique, alors voila, que me repond tu si je te propose de faire l’amour (pdt qu’un trisomique coule) avec moi, sachant que moi c’est ca ->
    http://img832.imageshack.us/img832/2579/p1040257f.jpg

    http://img571.imageshack.us/img571/7268/41840930744729598391110.jpg

  10. Et donc hier soir j’ai maté atrocious (très sympa, a la 1ere vision forcement, après…même si certaines scènes auraient clairement mérités d’être raccourcies) puis Grave encounter (con mais potable) et la pour m’achever du found footage je vais mater sur tes conseils The Tunnel.
    Ca a intérêt d’être bon sinon ca va trancher chérie!!

    ->http://img593.imageshack.us/img593/5662/p1040387copie.jpg

  11. Pingback: Les meilleures mises à mort de Jason Voorhees - Joyeux Vendredi 13 ! | Le Blog Horreur

  12. Coucou,
    Alors Je viens de tomber sur ton blog et je suis totalement d’accord avec toi ce film est juste Génial, J’ai adorer du début a la fin
    Pendant certain passage jeter juste écrouler de rire et le Jason qui débarque en plein milieu d’une rêve party et ce met a butter tout le monde, trop excellent! en plus j’adore les film bien gore et sanglant et je doit dire que question sang on a était servie. je ne me lasse pas de ce film.

    InertiA: C’est toi qui a fait ce gant? Wow… je te tire mon chapeau! c’est très réussi. J’adore♥

  13. Coucou,
    Alors pour commencer je suis vraiment contente d’être tomber sur ce blog et de trouver enfin quelqu’un du même avis que moi.
    Ce film est tout simplement Génial,j’ai adorer du début a la fin et je ne m’en lasse toujours pas? je suis une grande fan des film bien gore et sanglant et question sang j’ai pas était déçu. Je trouve excellent le passage où Jason débarque au beau milieu d’une rêve party est qu’il ce met a buter tout le monde, pour d’autre j’étaie juste écrouler de rire je kiffe l’humour vaseux du film

    InertiA: Est-ce que c’est toi qui a fait ce gant? Si oui j’ai juste un truc a dire:Wow… franchement je te tire mon chapeau, c’est très réussi! J’adore

  14. Euh… Dsl pour le double poste, j’ai eu un petit bug, mon premier poste s’afficher pas… et là je me rend compte que je suis en mode je raconte ma Live… alors je vais me taire xD

  15. Freddy vs. Jason, tout le monde en rêvait bordel!!! … Non? Bah on s’en tape, parce que MOI j’en rêvais, et il reste le meilleur des pires films que j’ai vu. Les regarder se taper joyeusement sur la tronche à été l’un des meilleurs moments de ma vie, pourtant y’avait de quoi flipper quand j’ai entendu parler du film. Sérieusement, comme tout le monde j’avais calculé le clin d’oeil à la fin du bizarroïde "Jason Va En Enfer" mais je pensais que jamais quelqu’un n’oserait. Sans déc’ Freddy n’a jamais paru autant en forme avec son humour à deux balles. Jason quant à lui est aussi expressif qu’un poulpe, mais merde quoi! C’est son truc, et je suis certain qu’il se marrait en écrabouillant l’abruti au début dans son lit façon sandwich Sodebo, en tout cas moi oui Mouhahahahaha!(j’ai adoré ça, est-ce grave docteur?). Bref, quand j’ai clamé que ce film redonnait des couleurs aux deux franchises, et que mes potes entre deux parts de pizza se foutaient littéralement de ma gueule je pensais être incompris. Ensuite on a vu le dernier Freddy (Les Griffes De La Nuit) au ciné, et là c’est moi qui me suis foutu d’eux. Je pensais être le seul à avoir adoré ce bijou, faut croire que non… Et ça, ça fait plaisir.

  16. je comprend pas les "fans" cela fait vingt ans qu ils demandaient un film avec freddy contre jason et quand il est sortie ils ont tous crié auscandale c est genre

    -salut les gens vous voulez quoi ?
    _ freddy et jason qui se foutent sur la tronche
    -ok

    -(lors du visionnage)c est nul ils font rien que de se foutrent sur la tronche

    pour m

  17. 2 monstres du cinéma + mise à mort sympa (mention spé pour le lit pliant ^^) + bande son qui arrache ( killswitch engage, From autumn to ashes, Ill nino etc) = un bon moment épisétou ! Faut arrêter un peu de vouloir intellectualiser ce genre de film, on veut du sang, de la chique et du molard merd’ !! ^^’

  18. Pingback: Top 5 des films de loups-garous | Le Blog Horreur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s